En allant faire un tour sur cette carte qui vous propose de vivre un séjour comme au cinéma, j’ai eu envie de faire une liste un peu différente: recenser quelques pays fictifs dans lesquels je rêve de voyager. Etant un grand fan d’imaginaires visuels ou intellectuels, je retrouve souvent, dans les films, les séries TV, et les livres, le plaisir que j’éprouve en voyageant. L’intensité de mon plaisir est même, parfois, bien plus puissante que lors d’un voyage ; parce qu’il n’y a personne d’autre dans ma tête, ni touristes, ni sollicitations désagréables, ni mauvaises odeurs, ni déceptions face à l’attente. Il n’y a que le bonheur enfantin d’une première fois dans un lieu merveilleux.

Je ne vous parlerai pas du Seigneur des Anneaux et d’un voyage en Nouvelle-Zélande, ni de Star Wars, ni même d’Harry Potter et du monde visuellement merveilleux qu’on peut retrouver dans Les Animaux Fantastiques. Et je ne mettrais certainement pas Westeros dans une telle liste – non, j’essaierai plutôt de vous emmener dans des contrées, des pays, des villes, des continents que vous ne connaissez peut-être pas. De vous faire entrer, lors d’un très bref instant, dans une partie de mon propre imaginaire, longuement façonné au contact de ces mondes rêvés.

Et si vous voulez une liste complète d’inspiration pour vous évader, jetez donc un œil sur cette page Wikipédia qui liste tous les pays de fiction … Et si vous en avez d’autres, je suis preneur !

Les Royaumes oubliés (Donjons & Dragons)

Les royaumes oubliés viennent de Donjons & Dragons, l’un des premiers jeux de rôle sur table, créé dans les années 1970. Ils se trouvent sur la planète Abeir-Toril – un monde connecté à notre Terre mais qui, au fil du temps, a été oublié. Certaines régions de cette planète reprennent des éléments du monde réel – Mitan, une copie de l’Europe du Moyen-âge, est la plus connue – en y injectant légendes, monstres, magies, dieux, et phénomènes surnaturels.

Personnellement, j’adorerais me balader dans un tel univers. Pas vraiment pour aller voir de preux chevaliers combattre trolls et dragons, mais pour explorer, recenser, photographier l’étonnante cosmologie, riche et cohérente, créée par les fans au fil des ans. Sans oublier les spectacles où la magie se déploie, qui doivent ressembler à des aurores boréales se déployant au-dessus d’un décor irlandais.

Le pays des merveilles de Lewis Carroll

Il existe mille et un petits détails de la vie quotidienne britannique qui transportent le touriste dans un autre univers : un thé parfumé avec un nuage de lait, un accent, une façon d’être, un certain type d’humour. Cependant, visiter le pays des merveilles – et rencontrer les locaux, vivre des expériences authentiques avec le Chapelier fou, visiter la demeure pittoresque du loir dans sa théière – serait un voyage extrêmement enrichissant. Pas vraiment pour les folies et l’absurde, pas vraiment pour ses paysages et son extraordinaire biodiversité endémique ; mais parce qu’elle permettrait aux voyageurs de faire du tourisme intelligent. Alors qu’en voyage, la tendance est souvent à n’aller voir que le côté positif des choses, un séjour au pays des merveilles serait une fabuleuse plongée dans le côté obscur d’une psyché collective. Pas sûr, cependant, que la plupart des touristes saisissent le côté contestataire et révolutionnaire du pays inventé par Lewis Carroll.

Fort fort lointain (Shrek)

Ai-je réellement besoin d’expliquer à quel point il serait fantastique de pouvoir voyager dans l’univers de Shrek ?

Terrilville (Les aventuriers de la mer)

Je suis un grand fan de la saga de Robin Hobb, L’assassin royal. J’adore aussi les bateaux et la mer alors, imaginer pouvoir visiter un port où les bateaux ont leur propre personnalité, peuvent parler, et raconter ce qu’ils ont vu et ressenti par-delà les mers … Quel rêve ! Le meilleur voyage pour tous ceux qui adorent aller dans les musées, s’intéresser à l’histoire d’un endroit, découvrir le pourquoi du comment des évolutions sociétales et architecturales d’un endroit. J’imagine une vivenef me raconter le temps d’Angkor, une autre me parler de son premier passage du Cap Horn … Témoins d’une histoire qui, pendant longtemps, n’apprenait qu’à narrer les grands faits et les grandes épopées au détriment des histoires de vie du quotidien. Et puis, la visite se terminerait indubitablement par un détour dans la boutique du Fou, une institution, une étape-incontournable pour tous les touristes qui passeraient à Terrilville !

Le Disque-monde (Terry Pratchett)

Il y aurait énormément de choses à dire sur le Disque-monde de Pratchett. Néanmoins, un voyage dans ce monde imaginaire vaudrait son pesant de cacahuètes pour une seule raison : là-bas, toutes les croyances peuvent se matérialiser. Un peu comme dans le palais des dieux de Lanfeust, qui s’en inspire : si les habitants du Disque croient en quelque chose, alors cette chose se doit d’exister. Il est ainsi possible de boire un thé avec la Mort, de se prendre en selfie avec Anoïa (déesse de ceux qui coincent des ustensiles de cuisine dans les tiroirs), ou d’aller taper un brin de causette avec celui qui incarne « l’importance de se laver les mains ». Pour tous ceux qui adorent les séjours insolites chez l’habitant !

Cocagne

Pour les voyages gastronomiques et autres « food-trip », quel autre lieu que le pays de Cocagne ? Un paradis terrestre où tout est beau, parfait, où le travail est interdit, où l’on vante les mérite de la paresse et du jeu. Issu de l’imaginaire d’un grand nombre de pays européens lors d’une époque ravagée par les guerres et la famine, le pays de Cocagne risquerait probablement, aujourd’hui, de se transformer en enfer où il devient impossible de manger tranquillement son méchoui sans qu’un instagrammeur ou qu’un blogueur ne demande le mot de passe du wifi.

Catégories : ArticleBlog

Chris

Journaliste indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *