Visiter la Corse, c’est voyager dans l’une des plus belle région de France. Aux paysages de montagnes et de criques donnant sur la mer, succèdent les forêts et les maquis ; lacs glacés, plateaux et falaises, réserves marines et désert – on est dans le grandiose et l’épique, l’identité bien ancrée dans un bout du monde opulent, parfois pompeux, mais souvent généreux.

C’est l’un des voyages que j’ai le plus envie d’entreprendre. J’y serais allé, je pense, si je n’étais pas en partance pour le Cambodge ; alors, en attendant l’automne prochain (j’hésite encore entre la Sardaigne et la Corse), je me contente de recenser en coup de vent tous les endroits que j’aimerais aller voir de mes propres yeux.

Visiter la Corse : que voir, que faire ?

Avant de visiter la Corse en quelques photos, voici quelques conseils en vrac :

– Si vous partez de Paris, je vous conseille de prendre l’avion jusqu’à Pise (44 € A/R avec Ryanair) et de prendre le ferry pour la Corse de Livourne à Bastia. Avec le bateau, le prix d’une traversée pour deux personnes coûte 44,28 € et ne dure que 4h. Vous économiserez à la fois de l’argent mais, surtout, beaucoup de temps.

– Le GR 20 est un chemin de randonnée mythique, l’un des plus beaux d’Europe. Mais c’est aussi l’un des plus durs ! Cependant, en Corse du Sud, entre Vizzavone et Conca, la difficulté est bien moindre malgré quelques passages un peu ardus

– Ne vous laissez pas intimider par cette lamentable minorité hostile aux touristes ou par les ultranationalistes (à ne pas confondre avec les nationalistes tout court). La grande majorité des Corses ne ressemble pas à ces idiots et sont, contrairement aux clichés, à la fois très ouverts et chaleureux. Il ne faut pas prendre le petit côté bourru que j’ai souvent rencontré chez des Corses pour de l’hostilité : c’est simplement une manière d’être.

– Avant d’y aller, prenez le temps de lire quelques articles sur la problématique du tourisme en Corse, comme celui-ci par exemple. « Le temps des incantations qui permettait d’opposer « les Corses » ou le « peuple corse » au « tourisme étranger » semble révolu. La violence politique a certes freiné l’urbanisation et le mitage, mais son coût est élevé. Elle a permis une criminalisation de l’économie touristique au profit d’une pègre locale sachant habilement instrumentaliser les discours populistes. Contradictoirement elle a également rendu l’île plus dépendante du tourisme, empêchant l’implantation salutaire d’activités plus diversifiées, notamment celles de haute technologie. Comme l’ont bien compris précocement certains élus de l’île, les atouts de la Corse liés à la qualité de ses sites naturels et à leur préservation exceptionnelle méritent une gestion touristique raisonnée dans le cadre d’un débat démocratique et d’une société pacifiée. »

1. Visiter Bastia

A flanc de montagne, la ville de Bastia a été construite dans un cadre superbe. Se poser prendre un café dans le vieux port, ou se balader dans la Citadelle, sont des visites incontournables. Légèrement bordélique et populaire, la ville est aussi l’occasion de belles rencontres avec les gens du coin et, surtout, avec les pêcheurs aux mille histoires à narrer.

Visiter la Corse Bastia

Bastia – Robert Brands

2. Visiter Bonifacio

L’une des plus belles villes de Corse.

Visiter la Corse Bonifacio

Bonifacio – btitib50

3. Visiter Calvi

Un port de plaisance, qui est aussi l’un des endroits les plus touristiques de l’île.

Visiter la Corse Calvi

Calvi – Dany Tolenga

4. Visiter Corte

Une autre belle citadelle positionnée comme un nid d’aigle, au sommet d’un piton rocheux. Une ville importante pour l’identité corse, où ont été écrites de nombreuses pages de l’histoire de l’île.

Visiter la Corse Corte

Corte – Arnaud Abadie

5. Aller au Cap Corse

L’un des endroits les plus beaux de France : une « île dans une île ».

Visiter la Corse Cap Corse

Cap Corse – cremona daniel

6. Profiter des plages de l’Ostriconi et des Agriates

On trouverait ici l’un des sables les plus fins du monde … Si ces plages sont trop bondées, pensez à faire un tour du côté des plages du Lodo et de la Saleccia – tout aussi sublimes, mais plus difficiles d’accès.

Visiter la Corse Ostriconi - jean françois bonachera

Plage de l’Ostriconi – jean françois bonachera

7. Visiter Nonza

Un petit bourg du Cap Corse qui vaut le détour pour son église et ses ruelles.

Visiter la Corse Nonza

Nonza – cremona daniel

8. Aller dans la réserve de Scandola

Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité, cette réserve (920 ha de terre et 1 000 ha d’espace maritime) est accessible par la mer. Le lieu est beau, la biodiversité y est riche.

Visiter la Corse Scandola

Scandola – Asier Sarasua Aranberri

9. Aller sur les Îles Lavezzi

Et se donner une belle raison de faire un tour en bateau le temps d’une journée, depuis Bonifacio, afin de profiter de l’eau turquoise et faire du snorkeling.

Visiter la Corse Iles Lavezzi

Iles Lavezzi – Imagea.org

10. Se perdre dans le désert des Agriates

Un beau et grand maquis.

Visiter la Corse Agriates

Agriates – ~ Pil ~

11. Naviguer au large des falaises de Bonifacio

Les célèbres falaises de calcaire blanc de Bonifacio abritent des calanques, des criques et des plages qui vous donneront l’impression de voyager dans un autre monde.

Visiter la Corse Phare de Bonifacio

Phare de Bonifacio – Maxime Raphael

12. Marcher dans l’Alta Rocca

Un massif qui surplombe le sud de l’île où faire du canyoning et de très belles balades en forêt, le tout dans un décor grandiose.

Visiter la Corse Alta Rocca

Alta Rocca – Nadine

13. Goûter au fromage de brebis, aux fromages et à la charcuterie corse

Et à la gastronomie corse en général – le brocciu (entre décembre et janvier), le figatellu, la pulenta … Les plus aventureux se tourneront vers les fromages, et peut-être auront-ils la chance de se voir proposer du Casu Marzu. Les confitures, les miels et le vin sont aussi à tester. Impérativement.

Visiter la Corse Charcuterie

Charcuterie corse – zenithe

14. Faire un tour en Sardaigne ou en Italie en ferry

Ce n’est pas difficile de trouver des billets pas cher pour voyager en ferry vers la Sardaigne ou l’Italie continentale. Une belle excursion à faire le temps d’un week-end, ou pour rentrer en France par un autre chemin.

Visiter la Corse Sardaigne

Sardaigne – Urbamaker

15. Marcher dans la vallée de la Restonica

Classé « Grand Site national », c’est un paradis pour randonneurs.

Visiter la Corse Restonica

Restonica – Sybren Stüvel

16. Aller voir l’Île-Rousse

Et ses trois superbes plages accompagnées d’un beau décor sauvage.

Visiter la Corse Ile rousse

Ile rousse – Luca Bruno

17. Goûter aux vins corses à Patrimonio

A flanc de montagne, c’est là qu’on trouve le berceau du plus vieux vignoble de Corse.

Visiter la Corse Patrimonio

Patrimonio – cremona daniel

18. Piana

Un autre village très touristique de la Corse, grâce aux calanches et à la superbe vue sur la Méditerranée.

Visiter la Corse Piana

Piana – Claire André

19. Visiter Porto

Une station balnéaire qui n’offre pas un grand intérêt … Sauf pour son golfe, un site naturel exceptionnel.

Visiter la Corse Porto

Porto – Jacqueline Poggi

20. Faire le tour des chapelles du Boziu

Dans cette région montagneuse, près de Corte, se nichent de nombreuses petites chapelles assez étonnantes pour ceux qui en seraient amateur.

Visiter la Corse Bustanicu

Bustanico – jean françois bonachera

21. Voir les imposantes aiguilles de Bavella

Situées dans le massif boisé de l’Alta Rocca, elles culminent à 1 596 m.

Visiter la Corse Aiguilles de Bavella

Aiguilles de Bavella – PROThierryB.

22. Passer du temps à Sartène

Une vieille ville corse au caractère bien trempé, désignée par Mérimée comme étant « la plus corse des villes corses ».

Visiter la Corse Sartene

Sartene – XTOF360

23. Faire la traversée de l’île à pied sur le GR20

Tous les randonneurs ont, un jour ou l’autre, envie de « faire » le GR20. C’est le plus beau, c’est le pus dur, c’est le plus mythique de toutes les pistes de randonnées qu’on trouve en France. Traversant l’île en diagonale, de Calenzana à Conca, cette piste est réservée aux marcheurs aguerris. Les autres pourront se tourner vers les Mare a Mare et les Mare e Monti.

Visiter la Corse GR20

24. Se balader à Roccapina

Une longue et très belle plage.

Visiter la Corse Roccapina

25. Se perdre dans le village de Saint-Florent …

Un joli port encadré par les montagnes du Nebbio et du cap Corse.

Visiter la Corse Saint-Florent

26. Et visiter les galeries d’artistes du village

Saint-Florent est en effet un refuge d’artistes et d’artisans corses.

Visiter la Corse Citadelle Saint-Florent

27. Se baigner dans les vasques de rivière

C’est ici que se réfugient les locaux lorsque les plages sont envahies de touristes. Dans les vallées du Fango et de la Restonica, elles sont accessibles après de petites balades secrètes et peu fréquentées.

Visiter la Corse Fango Valley

Fango Valley – Ole Reidar Johansen

28. Voir Ajaccio et les îles Sanguinaires

Berceau de Napoléon Bonaparte, Ajaccio est un petit havre de bien-être où les restaurants sont nombreux, où les musées sont riches. Son front de mer est également l’un de ses principaux atouts et c’est probablement l’un des plus chouettes endroits de France où boire un Pastis ou, mieux, de la liqueur de Cédrat.

Visiter la Corse Ajaccio

Ajaccio – dmytrok

29. Visiter le village de Pigna

Depuis les années 70, Pigna est un refuge pour potiers, sculpteurs, peintres, luthiers, musiciens et artistes en tous genres.

Visiter la Corse Pigna

Pigna – Dany Tolenga

30. Faire une excursion en bateau dans le golfe de Valinco

Parce que c’est beau.

Visiter la Corse Rizzanèse

L’Heure Dorée du Rizzanèse – Anne Sarthou

31. Aller au carnaval de Porto Vecchio

Et partager un bout de convivialité carnavalesque avec les Corses.

Visiter la Corse carnaval de Porto Vecchio

carnaval de Porto Vecchio – Nadine

Catégories : France

Chris

Journaliste indépendant