Monaco n’enchante pas les voyageurs. Et pourtant, ce mini-pays (deuxième plus petit Etat indépendant au monde, après le Vatican) de la Côte d’Azur, connu pour son climat, pour son circuit de Formule 1 et pour son casino, peut surprendre – et vous dépayser – plus d’une fois.

Continuant sur ma lancée, j’écris donc un article sur les choses à voir et à faire à Monaco – un recensement des meilleures activités, des meilleurs restaurants, et des meilleurs hébergements, sans blabla inutile, comme je l’ai fait pour New York, Berlin, Valparaiso, et Londres.

Monaco est divisée en quatre quartiers :
1) La vieille ville (Monaco-ville)
2) La Condamine (port)
3) Monte-Carlo (Loisirs et affaires)
4) Fontvieille (loisirs et industries)

Monaco

© John Robinson (Flickr CC)

Que voir, que faire à Monaco ? La liste des meilleures activités

– Musée Océanographique de Monaco
Le musée océanographique de Monaco, et son aquarium, est l’un des meilleurs au monde. Le commandant Cousteau a été de ceux qui ont créé l’endroit et, aujourd’hui, le musée contient une impressionnante collection de la flore et la faune marine : plus de 4000 espèces et plus de 200 familles d’invertébrés.

– Le port de Fontvieille
Là où les fortunés garent leurs beaux, très beaux voiliers, yachts et bateaux en tous genres. C’est très « m’a-tu-vu », mais le spectacle reste agréable aux yeux du passant qui se promène.

– Les jardins exotiques
Des plantes rares du monde entier, enrichie d’une superbe vue sur la baie.

– Les jardins japonais
7000 m2 conçu en 94 par l’architecte-paysagiste Yasuo Beppu, selon les principes de la philosophie zen. Très beau, très reposant.

– Les voitures de collection du Prince Rainier III
La collection privée du Prince. Pour ceux qui aiment les voitures.

– Le vieux Monaco
Un village médiéval aux rues piétonnes, rempli de boutiques, restaurants, cafés où se poser. LA balade touristique à faire à Monaco.

– Le Parc paysager de Fontvieille et la Roseraie de la princesse Grace de Monaco
5000 m2, 8000 rosiers, 300 variétés.

– La cathédrale Saint-Nicolas
Construite en 1875 – ce qui est relativement tardif. C’est sur la place de la cathédrale qu’on trouve certains des meilleurs restaurants de la vieille ville.

– Le palais princier
Pour le panorama sur le port et sur Monte-Carlo.

– Le casino de Monte Carlo
L’un des plus prestigieux casinos au monde. Pour un voyage dans le temps, vers la Belle Epoque et le monde exotique des jeux d’argent.

– Les Jardins Saint-Martin
Pour une balade au milieu de la verdure, au bord de la Méditerranée.

– L’Opera de Monte-Carlo
L’une des salles d’opéra les plus prestigieuses au monde – et aussi l’une des plus chères.

– Le Metropole Shopping Center
Des restaurants de luxe, et 80 boutiques de mode, de beauté, de loisirs et de déco.

– L’Eglise Saint-Paul
Une église anglicane très active, où de nombreux concerts sont organisés.

– Le Casino Café de Paris
Le plus grand parc de machines à sous de la Riviera.

– La Chapelle Sainte Devote
Petite, intime, et très belle.

– Les Grands Appartements du Palais
Pour admirer les fastes et les ors princiers – sa galerie à l’italienne, son salon Louis XV et ses fresques du XVIe siècle.

– Le Musée Naval de Monaco
Pour ceux qui aiment les bateaux – j’en fais partie – et qui prendront plaisir à découvrir les 250 types d’embarcations présentées dans le musée.

– La Condamine
Pour la marina, et le centre commercial Princesse-Caroline.

– Assister au Grand Prix de Formule 1
Vous n’avec probablement aucune affinité particulière avec les voitures, encore moins avec la Formule 1. Moi non plus. Mais celui de Monaco est spectaculaire : il a lieu dans les rues étroites et sinueuses de la ville, et les spectateurs sont très, très proches des voitures – et, on a beau trouver ça légèrement idiot devant sa télé mais, à Monaco, on se laisse prendre par l’excitation de la foule et par les prouesses des pilotes. A faire une fois dans sa vie.

Hébergements à Monaco

Les prix sont aussi princiers que la principauté : une nuit dans un hôtel deux étoiles va vous coûter environ 60€ par personne. Vous pouvez aller jeter un oeil sur Venere pour vous rendre compte qu’il n’est pas facile de se loger aux alentours pour pas cher – mais, si vous en avez les moyens, je pense que ça vaut le coup de choisir un hôtel pour rester au moins une nuit sur le rocher.

Informations pratiques : comment y aller ?

Voiture
Depuis Paris (950km), prendre l’A6 jusqu’à Lyon. Continuer sur l’A7 puis l’A8/E80 en direction de Nice. Prendre la sortie 56 en direction de Cap-d’Ail/Beausoleil, puis rejoindre l’A500. L’accès au Rocher est réservé aux voitures immatriculées à Monaco ou dans les Alpes-Maritimes.

Train
Le Ligure relie Marseille et Milan, le « Train Bleu » relie Paris à Vintimille (5h30).

Avion
Aller à Nice (1h30 depuis Paris), puis prendre une navette (19€ l’aller-simple).

Catégories : ArticleFrance

Chris

Journaliste indépendant

1 commentaire

Flo Make My Trip · 19 mai 2016 à 15 h 47 min

Tout y est en effet. Aux alentours, il ne faut pas louper le petit village de Eze.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *