L’identité visuelle

Une arobase ailée. C’est à cela que ressemblera le logo du projet Mediareporter.

Le « a » prendra la forme d’une petite planète blanche et bleue, où ne se dessinera qu’un seul continent « imaginaire ».

Autour de lui, une plume encerclera ce « a », à la manière d’une arobase « @ ». Peut-être sera t-elle en dessous, peut-être au-dessus, avec un léger trait courbé – libre – pour terminer le cercle de l’arobase.

C’est un symbole à la fois simple et fort – la plume pour le journalisme et l’écriture et, pour toujours, cet idéal de planter la plume à tous les endroits, tous les buvards du monde où l’on pourra l’imbiber d’encre et d’idées.
La petite planète pour le voyage, et l’universalité idéalisée des angles choisis pour écrire les reportages. Mais un seul continent sur la planète pour dire qu’aujourd’hui, la « frontera » est un concept obsolète.
L’union de la plume et du globe donne vie à l’arobase – symbole d’internet et, plus généralement, du futur et des révolutions technologiques que nous sommes en train de vivre. Mais le web n’est pas une fin en soi: il est à la fois dirigé vers / depuis une réalité concrète, terrestre, celle de notre petite planète. D’où les traits courbés libres, les demi-cercles qui donnent à la fois ce côté « infini », « continuité » et « vanité » puisqu’ils ne se rejoignent pas complètement.

La charte visuelle devient donc : un mélange de blanc et de bleu ; un bleu un peu foncé pour évoquer le sérieux du projet et des informations récoltées, alliée à son symbole d’apaisement, de calme et donc, de recul. Tout en gardant le blanc des nuages, du voyage, du rêve et de la pureté / fraîcheur du regard.

Ce logo, je laisse à une amie magique le soin de le dessiner pour moi. D’ailleurs, puisqu’elle est à l’ENSAD (les Arts décos), je pensais aller pointer le bout de mon nez dans son école pour essayer d’y embrigader un webdesigner à ma cause (appel du pied).

Le nom du projet

« Mediareporter », pour allier le journalisme de terrain (Reporter) avec l’utilisation des nouveaux outils Multi-medias. Mediareporter plutôt que « webreporter » parce que le web n’est pas une fin en soi, mais un moyen – et le véritable journaliste multimédia est celui qui sait, qui peut diffuser ses reportages à la fois sur un support papier où il écrira de (longs) articles et de (belles) photos, à la radio par ses prises de son, à la télé par des POM ou des vidéos; et sur le web, où il pourra combiner tout ça. Voilà, l’ambition du Mediareporter n’est pas de se limiter à Internet mais d’arriver à exploiter tous les canaux de distribution de l’information.

*** BONUS ***

Étant donné que j’ai mis UN AN ET DEMI avant de trouver le bon nom pour mon projet, j’ai fini par me retrouver avec une liste de plus de 1000 idées potentielles. Voici une petite liste non-exhaustive des noms auxquels vous avez échappé :

Projet Potiron
Webjournalisme
Nouvelles du monde
Multimédia
Récitmultimedia
nouvelles en liens
nouvelles link
nouvelles transnationales
nouvelles du monde
nouvelles rondes
Cercle
Jour-nal
Transational
Traverser les frontières
Le reporter geek
Geekreporter
Mobinaute
media ambulant
Le terrain du Martien
richmedia
totalmedia
L’immersion
Le reporter plongeur
Le plongenal
Plonger
Immerger
S’immerger
Le sous marin
Mediatransportation
Alandlimo
A Ki (ki = souffle pour les chinois)
aquilon
Ailes aux pieds
Ailes aux talons
ALCYON
anqa
Nyamé (dieu du ciel)
Nareau (seigneur araignée dans des mythes de Micronésie)
Auma
Aoma
Mediaplaner
Le vent du web
Le voyageur du web
L’internaute
L’intermedia
L’interplume
Le cavalier du web
Tech
Ecri-tech
chrysalide
Metamorph
Mutant
Alien
Extra-terrestre
L’extranaute
Colombine
L’Hermès
Alter-Hermes
Le collecteur de lien
La Pomme du web
Alternaute
Carnet d’un alternaute
Canal
Passage
Passeur
Passage de témoin
Relais
Le relayeur
Le petit pont
Faire des liens
Linker
Le faiseur de lien
Lier
Allier
Alternateur
Alterisateur
Alternational
Petit vent
PVPDSEJR (photographe vidéaste preneur de son écrivain journaliste reporter)


Chris

Journaliste indépendant

6 commentaires

fabrice · 26 janvier 2011 à 12 h 21 min

le nom est bon! Ha tu devrais rajouter une page contact sur le blog!

    Chris · 26 janvier 2011 à 15 h 44 min

    Merci ! C’est prévu, mais en fait je vais bientôt migrer le blog de l’hébergement wordpress vers un hébergement dédié !

Benjieming · 22 mars 2011 à 18 h 53 min

Voici ma première participation à la communauté : le souffle, pour les chinois, en alphabet latin ça s’écrit Qi et non Ki. Et pour info, ça se prononce « tchi », comme dans « tai qi » (qui se prononce donc « tai tchi »). Et en caractère chinois ça donne : 气

    Chris · 27 mars 2011 à 14 h 15 min

    Merci pour cet éclairage fort utile Ben 🙂

Dix priorités avant de faire le tour du monde « Mediareporter · 25 janvier 2011 à 17 h 01 min

[…] Une arobase ailée. Du blanc et du bleu. Voir cet article. […]

Dix priorités avant de faire le tour du monde | Le Blog du Voyage · 5 février 2011 à 23 h 25 min

[…] Une arobase ailée. Du blanc et du bleu. Voir cet article. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *