Le Christ Rédempteur de Rio

Le Christ Rédempteur de Rio

Il y a un peu plus d’un an, j’étais à Rio.

Des montagnes, une végétation luxuriante, la joie de vivre des cariocas, la beauté de ses plages et le football, la samba, les bikinis … Tous ces clichés sont réels et Rio, donne envie à ses visiteurs de revenir la voir au plus vite.

Et, depuis, je reçois de nombreux mails me demandant conseils, astuces, visites à faire hors des sentiers battus pour explorer, découvrir la Rio la plus authentique possible. « Authentique » – je n’aime pas ce mot mais je comprends qu’avec le succès grandissant du Brésil comme destination touristique, certains cherchent à voir autre chose que les classiques (et néanmoins fantastiques) :

• Couchers de soleil sur la plage d’Ipanema en sirotant une noix de coco ou une caipirinha
• Carnaval de Rio autour des mois de février / mars et ses chars, et ses défilés, et la foule en liesse
• Ascension du Cristo Redentor, sur le Corcovado, avec une incroyable vue sur la baie de Rio
• Visite des clubs de samba de Lapa, un quartier de Rio où la musique est partout
• Ascension du Pao de Acucar (Pain de Sucre) et la superbe vue sur la ville

Si c’est votre première fois à Rio, je vous conseille de commencer par ces cinq passages obligés et vous recommanderais volontiers de faire appel aux services de Madson, un guide francophone installé à Rio et recommandé par le Lonely Planet. Les journalistes (Thalassa …) ont également l’habitude de faire appel à lui.

Si vous connaissez déjà ces points touristiques, voici sept choses qui pourraient vous amener à aimer encore un peu plus Rio – et que vous ne trouverez pas dans les guides touristiques ! Encore une fois, n’hésitez pas à demander conseil à Madson pour vous rendre dans ces endroits parfois compliqués d’accès.

1 – Aller danser dans un Baile Funk

Chaque week-end, plus de 400 bailes funks ont lieu à Rio avec, en moyenne, 2000 personnes dansant dans chacun d’eux.

Les bailes funks sont des soirées pendant lesquelles sont jouées le funk carioca – mélange de rap, de rock, de bass et de groove assez violent, difficile d’accès pour les néophytes mais qui dégage une énergie, et une puissance qui dépasse la barrière de la langue. Selon Wikipédia, environ 50 nouveaux morceaux ou nouvelles versions apparaissent chaque semaine à Rio.

On y parle des gangs, de sexe, de revendications sociales et de bouts de vie difficiles ou festifs ; on y parle d’argent, de drogue, de femmes et de rencontres. On y danse jusqu’à plus soif, on y fait très facilement des rencontres et l’ambiance, déchainée, souvent chaperonnée par des gangs criminels locaux (qui ne s’en prennent pas aux touristes, source de revenu bien plus intéressante lorsqu’ils viennent danser / boire / draguer) qui veillent au grain.

Aller dans un baile funk, à moins d’aimer ce genre d’ambiance type « boîte de nuit géante », est surtout formidable pour observer, plonger dans l’énergie des cariocas et goûter, de très près, à une expérience difficile à retrouver dans les fêtes du reste du monde.

2 – Aller se promener à Vila Cruzeiro, nettoyée des cartels

Vila Cruzeiro est une favela de Rio que l’armée a reconquis en 2010, à l’aide de chars, de troupes de combats, et de cinq jours de violents affrontements avec les narcotrafiquants.

Entre 40 000 et 70 000 habitants vivent là-bas. Contrairement à plusieurs favelas, il y a l’eau courante, l’électricité, le gaz – et c’était, jusqu’à récemment, l’un des quartiers les plus dangereux de la ville.

Aujourd’hui, la police militaire occupe la ville.

Et la violence y est toujours aussi sporadique ; mais le travail social qui y est fait, l’inventivité des habitants, est ce qu’il y a de plus remarquable. Les meurtres ont toujours lieu ; mais se font plus discrètement. Et surtout, la très grande majorité de la population ne demande qu’à s’intégrer normalement au reste de la ville de Rio.

Un endroit fascinant.

3 – Faire de l’URBEX

Rio offre une foultitude de bâtiments abandonnés, de friches industrielles décorés par un street-art très vivant. Un voyage fascinant dans le Brésil de la dictature des militaires, et de l’avant-boom économique, au temps où l’on considérait toujours le pays comme un représentant du Tiers-Monde.

Le forum Couchsurfing de Rio devrait vous aider à trouver des pistes.

4 – Grimper au « septieme ciel »

Non, je ne vous parle pas d’expérimenter la chaleur carioca, mais d’aller au bout d’Ipanema et de vous diriger en haut de la rua Aperana. La vue sur Leblon/Ipanema en fait un endroit idéal pour un pic-nic, un verre de vin au coucher du soleil avec une intimité plus grande que la foule des plages. A signaler également le mémorial pour les victimes du vol Air France Rio/Paris.

5 – Faire une balade en bateau sur le canal Marapendi (Barra da Tijuca)

Il est possible d’y louer une barque pour 25 R / heure. Au programme : alligators, vue de Pedra da Gavea, faune et flore …

6 – Courir la scène musicale underground

Acheter un bouquin d’ethnomusicologie, et aller écouter de la Samba, Choro, Bossa nova avec des oreilles différentes. Des petits bars et clubs, des salles de concert nichées partout dans la ville ; une scène underground très vivante, au niveau Rock, musique électronique, Rap, et autres.

Trouver un lusophone, et se pencher sur les paroles des morceaux, est très, très riche d’enseignements.

Pour trouver les concerts, les nombreux flyers distribués aux quatre coins de la ville (boîtes de nuit, hôtels, restos, bars, théâtres, cinémas …) devraient faire votre bonheur.

7 – Partir faire un trek ou un trail

Rio abrite une forêt. Une vraie. Sans compter les 365 îles qui l’entourent. Et les montagnes. Et Angra, à 2-3h de route de Rio en voiture. Les pistes ne sont pas souvent balisées mais, en trouvant une carte et/ou en demandant de l’aide à des locaux, vous devriez faire le bonheur de vos jambes.

Catégories : ArticleBrésil

Chris

Journaliste indépendant

7 commentaires

Blog Voyages · 15 novembre 2013 à 13 h 00 min

Merci pour ton article, c’est toujours intéressant d’avoir de nouvelles idées, surtout qui sortent de l’ordinaire. Je n’aurais pas penser au trail, mais étant coureur, c’est vrai que c’est une bonne idée d’allié sport et découverte.

Changer de vie · 19 novembre 2013 à 7 h 21 min

Merci pour ta liste de choses à faire « authentique ». Maintenant que je parle portugais (après 1 an à Lisbonne), je pense que je profiterai beaucoup plus d’un tel voyage !

Marlène · 20 décembre 2013 à 10 h 37 min

D’habitude, lorsqu’on voyage, on ne fait que visiter les principaux sites d’un pays et déguster les spécialités locales. Cette fois-ci, il est possible de donner encore plus d’originalité au séjour en participant directement à la vie sociale, ou culturelle plutôt. Danser au milieu d’une multitude de personnes offre un moment de détente. Quelque part c’est aussi un peu de sport puisque cela demande un peu d’effort physique, mais bon, ça va tout naturellement avec le rythme de la musique ! Merci, on tentera d’y aller la prochaine fois !

Claire - Voyageur Itinérant · 15 avril 2014 à 6 h 35 min

Je me permets d’insister sur le fait que ces idées sont complémentaires aux si touristiques mais immanquables. Notamment les classiques des plages de Copacabana-Ipanema et le Corcovado. Sincèrement la vue du haut de ce dernier est magique! Perso je vous invite à y aller tôt le matin afin d’éviter les heures de pointes et partir après vous ballader dans le Parc National de Tijuca.

Planete3w · 14 avril 2015 à 12 h 02 min

Pleins de chose à faire à Rio de Janeiro. Pour un premier séjour à Rio, nous nous sommes concentrés sur les lieux classiques on va dire. Merci de partager ces lieux hors des sentiers battus.

Deschamps · 4 avril 2019 à 0 h 59 min

C’est ma deuxième fois à Rio et je cherchais quelque endroits insolites, merci pour cet articles. Si tu as de bonnes adresses je suis intéressée également

7 activités à faire à Rio de Janeiro qui ne sont pas dans les guides ! · 6 janvier 2014 à 11 h 11 min

[…] Lire la suite de l’article […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *