Noboribetsu Onsen (登別温泉) est la station thermale la plus célèbre d’Hokkaido, qui elle-même est une île réputée pour la qualité de ses stations thermales, notamment en hiver. On y vient de tout le Japon pour profiter des neuf différents types d’eau thermale (voir ci-dessous) et bénéficier de leurs propriétés thérapeuthiques. On y vient pour une journée, une nuit, parfois deux, afin de s’y prélasser et profiter des nombreux trésors naturels qu’on trouve tout autour de la station : le spectaculaire Jigokudani (« Vallée de l’Enfer ») par exemple, ou bien le Parc National de Shikotsu-Toya qui vous offrira de nombreuses possibilités de balades en raquettes, en skis, à pied ou à vélo. Si une petite visite culturelle vous tente, vous pourrez égallement aller visiter Porotokotan, le musée Ainu de Shiraoi.

Aller au Onsen: mode d’emploi. Comment faire ? Quelle étiquette respecter ?

Pour tous ceux qui, comme moi, n’ont ou n’avaient jamais mis les pieds dans un onsen, voici quelques règles à suivre.

1. Nu comme un ver vous serez. Pas en maillot de bain, pas en caleçon, pas de bijoux, nu. Sachez également qu’enrouler une serviette autour de son kiki ne se fait pas. De toute façon, de la sorte, vous ne ferez qu’attirer le regard sur vous.
2. Avant d’aller vous prélasser dans une source chaude, commencez par vous laver, aux endroits où vous trouverez savon / shampoing / après-shampoing.
3. Lavez-vous assis, PAS debout.
4. Entrez dans l’eau des bains / des sources avec délicatesse (c’est-à-dire SANS faire la bombe et éclabousser tout le monde autour du vous)
5. Restez silencieux, ou parlez très, très doucement. Un Onsen est un lieu de repos, de prélassement, respectez la paix des autres.
6. Ne rentrez JAMAIS dans l’eau avec votre serviette.

Faites attention à ne pas aller au Onsen après avoir consommé de l’alcool, et ne restez pas trop longtemps dans l’eau chaude.

Onsen Mahoroba
Onsen en plein air de l’hôtel Mahoroba. C’est le plus grand onsen du Japon parait-il.

Les 9 types d’eau thermale

Sources chaudes thermales : sulfure

Reconnaissable à leur odeur … particulière. Pour aider les bronchites chroniques, renforcer les artères, et prévenir les dermatites chroniques.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Hotel Sekisuitei
Boro NOGUCHI Noboribetsu
Kiyomizuya
Park hotel Miyabitei
Hanayura
Takinoya
Takimoto Inn
Daiichi Takimotokan
Hotel Mahoroba
Tamanoyu
Noboribetsu Grand Hotel
Hotel Yumoto Noboribetsu
Noboribetsu Manseikaku
Hanaya
Sagiriyu

Sources chaudes thermales : aluminium

Les plus courantes dans les zones volcaniques. Raffermir la peau et les membranes des muqueuses, soulager les symptômes des maladies de peau chroniques, atténuer les pieds d’athlètes et les urticaires.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Sagiriyu

Sources chaudes thermales salées

Les plus courantes au Japon, sans couleur particulière. Retiennent la chaleur mieux que les autres types de sources. Aident à soulager les névralgies, les douleurs du dos, et aide à la circulation sanguine.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Takinoya
Daiichi Takimotokan
Hotel Mahoroba
Noboribetsu Grand Hotel
Noboribetsu Grand Hotel

Sources chaudes thermales : fer

Contiennent plus de 20mg de fer par litre d’eau. Réchauffent le corps, atténuent l’anémie et l’eczema chronique.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Takinoya
Noboribetsu Grand Hotel

Sources chaudes thermales acides

PH inférieur à 3. Peuvent irriter la peau. Désinfectant surpuissant, très efficace contre l’eczéma. Les personnes qui ont une peau sensible doivent rincer leur peau à l’eau normale après avoir fait trempette dans une eau acide.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Hotel Mahoroba
Noboribetsu Grand Hotel

Sources chaudes thermales : Mirabilite

Pour améliorer la circulation sanguine, l’hypertension, les plaies et l’Arteriosclerosis

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Daiichi Takimotokan

Sources chaudes thermales : Melanterite

Pour les anémiques et l’eczema chronique. C’est la source la plus acide possible.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Daiichi Takimotokan

Sources chaudes thermales alcalines

Pour tous ceux qui cherchent une cure de jouvence. Connus sous le nom de bijin-no-kyu (sources de beauté), elles aident à raffermir la peau, lisser les rides, bref, à rendre la peau belle et éclatante.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Daiichi Takimotokan

Sources chaudes thermales : radium

Particulièrement efficaces contre les neuralgies, rhumatismes, névralgies et les troubles de la ménopause.

Où les trouver à Noboribetsu Onsen :
Takinoya

Noboribetsu Onsen Hot Spring Festival: le spectacle le plus étonnant que j’ai vu dans ma vie

Vous trouverez sur cette page tous les festivals se déroulant à Noboribetsu. En attendant, il faut que je vous parle de celui auquel j’ai assisté : le Noboribetsu Onsen Hot Spring Festival, a.k.a « truc le plus WTF?! que j’ai vu dans ma vie ».

Imaginez 100 Japonais en fundoshi (le sous-vêtement traditionnel nippon, une sorte de grosse couche pour adulte avec un string entre les fesses) dehors la nuit, par -15°C. Imaginez-les se répartir en deux équipes et former des équipages de cavalerie (Kibasen), où trois personnes en portent une quatrième. Maintenant, imaginez-les se regardant les uns les autres dans le blanc des yeux, dans un silence de mort – et puis, tout d’un coup, PATATRA ! – ils se jettent les uns sur les autres en se balançant de l’eau chaude sur la gueule, en essayant de renverser les équipages ennemis dans le plus grand bordel possible. Eclaboussures – vapeurs des geysers – rires aux larmes – exubérance japonaise ; vol en éclat de toute retenue.

Imaginez maintenant l’équipage vainqueur – le dernier à rester debout – portant son prix : l’honneur de courir en portant … un magnifique phallus géant sculpté dans le bois, sous les hourrah du public, et toujours en petite tenue. Imaginez-les enfin, après la parade, venir caresser amoureusement le gland du phallus afin de commencer l’année sous les meilleurs auspices possibles. Et les voilà qui repartent en courrant, pieds nus sur la neige, partis boire du saké toute la nuit.

La victoire de l’équipe rouge signifie une augmentation de la température des sources chaudes, tandis qu’une victoire de l’équipe blanche implique une augmentation du débit d’eau, le tout sous la bénédiction des démons. Cette année, l’équipe rouge a triomphé.

kibasen
Equipages de Kibasen à Noboribetsu
Le phallus géant en bois

Autour de Noboribetsu: Jigokudani (Hell Valley) et possibilités de randonnées

Une vallée formée par l’explosion d’un cratère volcanique, après l’éruption du Mont Kuttara. Un diamètre de 450m, 11 hectares où des geysers fumants, des sources d’eau bouillante, que les hôtels du coin pompent pour en faire des sources thermales. Onomatopée japonaise : Gutsu Gutsu, pour décrire l’eau bouillante. Tout autour, nombreuses possibilités de balades (mais seulement accompagné d’un guide). Demandez à votre hôtel de vous fournir les informations nécessaires, ou allez au visitor center.

Autour de Jigokudani, on trouve également Oyunuma, un lac d’une circonférence d’un kilomètre, l’un des plus grands lacs d’eau chaude au monde (ils sont d’ailleurs très rares). Au fond du lac, l’eau atteint une température de 130°C ; en surface, « seulement » 40 à 50°C, même en plein hiver.

Oku no Yu est, quant à lui, un étang qui a une température de 75 à 85°C en surface. Le Oyunuma Brook Natural Footbath, près de Taisho Jigoku (sur la route panoramique d’Oyunama), est un endroit rigolo qui permet de prendre un bain de pied au milieu de la forêt.

A noter: l’existence d’une rando de 150 minutes dans la forêt de Nupuripetsu. Départ au Sengen Park, de Mars à Décembre.

Autres très beaux endroits à voir autour de Noboribetsu : Lac Toya et le Lac Shikotsu

Comment aller à Noboribetsu ?

En train depuis …
Sapporo : 1h10
Hakodate : 2h15
New Chitose Airport : 50 min
Muroran : 35 min
Tomakomai : 25 min
Asahikawa : 2h30

En bus depuis …
Sapporo : 1h50
Tomakomai : 1h10
Muroran : 1h15

Author

Journaliste indépendant

Write A Comment

CommentLuv badge