En Bretagne, on aime bien dire qu’on est « au bout du monde ».

Et c’est encore plus vrai sur une île comme celle de Molène – où l’on se sent Breton avant d’être Français. L’Europe est loin ; et la population a du mal à se renouveler. La faute au manque d’activités économiques, à l’isolement, au manque d’infrastructures suffisamment séduisantes pour mener une vie de famille ; encore qu’il y ait une école primaire et que les enfants peuvent suivre une scolarité tout à fait normale jusqu’au Lycée. Mais la bibliothèque est fermée, et les tempêtes sont fréquentes.

Il n’y a pas besoin d’aller loin de Paris pour se sentir complètement dépaysé. 5h de train vers Brest et une heure de bateau jusqu’à l’île de Molène ; petit bout de terre (0,72 km2) où, contrairement à sa cousine de Ouessant (15,58 km2), les voitures n’ont pas droit de citer. Peu de moutons, beaucoup de lapins, des cabanes sans eau courante ni électricité et des résidences secondaires tout confort qui s’efforcent, rarement, de respecter une certaine homogénéité visuelle.

Facile de s’y trouver seul, facile de s’échapper d’un bruit quelconque pour ne retrouver que la mer et le cris des goélands. Facile, d’y tutoyer un inconnu passant qui nous invite à boire un coup, à partager un bout de saucisse ou qui nous invite à tempêter contre telle famille qui, il y a vingt ans, à fait ceci, à oublié cela, et patatra. Facile, d’y être trempé par une marée capricieuse, d’y voir des poissons, des dauphins, ou même des phoques.

On y brandit la saucisse comme une fierté locale ; on y parle des marées, des filets et des poissons, des patates à planter pour éviter de les ramener « du continent ». On accueille le beau temps comme un cousin lointain qu’on aime, et qui prend toujours assez vite la poudre d’escampette ; comme s’il préférait la météo de Casablanca ; comme s’il ne se sentait pas chez lui ici, entre deux côtes bretonnes ; où le brouillard et le crachin, le gris et les vents dominent.

La bibliothèque municipale, fermée.

La bibliothèque municipale, fermée.

IMG_8616

Un marin-pêcheur

Un marin-pêcheur

Le tour de l'île se fait en un peu plus d'une heure

Le tour de l’île se fait en un peu plus d’une heure

Vue sur le port

Vue sur le port

Sur le port

Sur le port

Vue de l'île

Vue de l’île

Des résidences secondaires

Des résidences secondaires

Les filets de pêche

Les filets de pêche

La marée

La marée

Le port de l'île. Aujourd'hui, il n'y a plus que cinq marins-pêcheurs vivant sur l'île ; les autres viennent de Brest tous les jours, avec le ferry.

Le port de l’île. Aujourd’hui, il n’y a plus que cinq marins-pêcheurs vivant sur l’île ; les autres viennent de Brest tous les jours, avec le ferry.

Les histoires de famille et le passé occupent une place prépondérante dans les relations humaines sur Molène.

Les histoires de famille et le passé occupent une place prépondérante dans les relations humaines sur Molène.

Dans le bar La Recouvrance

Dans le bar La Recouvrance

Des résidences secondaires

Des résidences secondaires

Des fresques murales, près du port

Des fresques murales, près du port

Erwan, tenancier du seul hôtel de l'île et gérant du bar La Recouvrance

Erwan, tenancier du seul hôtel de l’île et gérant du bar La Recouvrance

Molène - 190 habitants à l'année, 210 résidents secondaires. Les jeunes en âge d'aller au collège se comptent sur les doigts d'une seule main.

Molène – 190 habitants à l’année, 210 résidents secondaires. Les jeunes en âge d’aller au collège se comptent sur les doigts d’une seule main.


Chris

Journaliste indépendant

17 commentaires

location vacances france · 3 avril 2014 à 10 h 59 min

J’ai eu l’occasion de m’y rendre il y a quelques année.. cette ile est tout simplement magnifique !! Vos photos sont superbe et la mettent bien en valeur. L’ambiance y est calme et paisible, un vrai dépaysement ! Le port et très sympa et les résidences encrés dans la roche ont une fier allure de Bretagne ! Merci pour cette petite rétrospective.

NowMadNow · 8 avril 2014 à 17 h 58 min

Tu te fais désirer par ici en postant des instantanés avec parcimonie.

Ton blog reste différent de tous les autres.

Des bises de Berlin buddy xxx

Franck · 16 avril 2014 à 13 h 31 min

bonjour,

Ah la belle Bretagne !!
merci pour ce très sympathique reportage.

Cordialement

Nicaro · 18 avril 2014 à 6 h 49 min

C’est très pacifique et calme!! C’est une bonne idée pour le voyage de noce :). Merci de votre publication!

Poisson combattant · 23 avril 2014 à 10 h 33 min

Je ne suis pas Breton mais par contre j’adore la Bretagne. Mes parents se sont installés du côté de Roscoff où se trouve au large l’île de Batz. J’ai adoré la visite de cette île et j’encourage tout le monde à le faire pour ressentir l’ambiance décrite dans ce billet. Je ne connaissais pas du tout Molène et je m’en vais de ce pas faire des recherches sur Internet pour obtenir des informations sur cette île.

Franck · 30 avril 2014 à 10 h 55 min

bonjour

voilà un beau reportage qui donne envie d’aller voir Molène.
Le film  » les Seigneurs  » donnait déjà un aperçu..vous y mettez la touche finale.
Merci

Tugdual@visa_pour · 11 juin 2014 à 4 h 21 min

Des murs de pierre, des caisses de pêche, des bouées et des nuages, ça sent bon la maison cet article ! On voit rarement des blog de voyages qui entre la Bolivie et Oman vous parlent de la Bretagne et ça, ça me rend drôlement fier d’être breton. J’en jouerai du bignou si j’en avais un sous la main. Merci et continue, c’est top par ici, vraiment.

Locations en bretagne · 9 juillet 2014 à 6 h 09 min

Qui voit Molène oublie sa peine… Vieux dicton des îles du Ponant.

Merci pour ce très sympathique reportage qui reproduit exactement l’ambiance qui règne sur ce petit bout d’île ! Tes photos sont sublimes et tes portraits saisissants !

Elle me manque ma Bretagne, vivement le mois de Septembre pour la retrouver…

Arnaud · 28 janvier 2015 à 23 h 34 min

Ah la Bretagne que j’ai quitté il y a 30 ans pour m’installer à Paris, que j’ai quitté également il y a 15 ans pour m’installer au Vietnam… Merci pour cette belle balade photographique vers un coin de France que l’on apprécie encore mieux lorsque a vu ailleurs.
En attendant si tu passes par chez moi, cad Ho Chi Minh City (ex-Saigon) n’hésites pas à me le faire savoir, je te ferai découvrir des chouettes coins de la ville en te permettant de perfectionner tes photos et en t’apprenant à aller au contact des gens et à leur tirer le portrait.
Voici ce que je fais : http://www.vietnamphotoadventures.com

Bon Plan Bretagne · 22 octobre 2015 à 12 h 51 min

La Bretagne ça vous gagne !
Superbe c’est photo de cette du bout du monde !

La Petite Cale Golfe du Morbihan · 7 juillet 2016 à 5 h 08 min

Je crois que je viens de trouver ma future destination pour un weekend ! Ca changera des îles du Golfe du Morbihan

Chasseursdebonsplans · 23 septembre 2016 à 6 h 52 min

C’est simple, c’est vrai… Molène comme toutes les îles Bretonnes, compte peu d’habitants, mais une âme que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.
Merci pour cette escale qui fait le bonheur d’une finistérienne…pur beurre 😉

location voiture casablanca · 14 avril 2017 à 10 h 20 min

excellent article. Beau partage vraiment. Je suis tombé un peu par hasard sur votre site, et j’avoue que c’est très intéressant

PagesBreizh · 10 juillet 2017 à 9 h 28 min

Merci pour ce superbe reportage photo dépaysant pour le lorrain que je suis ! La côte recèle vraiment de paysages magnifiques.

Melina · 27 septembre 2017 à 13 h 16 min

C’est vraiment joli la bretagne.

monique · 16 novembre 2018 à 23 h 35 min

Très belles images , j’aimerai savoir ce qui y a d’écrit au pied de la « replique » du phare ar-men sur le port ?
D’avance merci

monique · 16 novembre 2018 à 23 h 37 min

Très belles images , j’aimerai savoir ce qui y a d’écrit au pied de la « replique » du phare ar-men sur le port ?
D’avance merci de bien vouloir me répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *