Lorsque j’ai voyagé à Hokkaido l’hiver dernier, je n’ai pas pu faire de ski. Ce fut l’un de mes plus gros regrets post-voyage : visiter les meilleures stations, me balader en raquettes sur leurs pistes, sans pouvoir skier. Je ne préférais pas m’y risquer car mon assurance ne m’aurait pas couvert en cas d’accident (contrairement à celle que je recommande dans mon article précédent sur le PVT Japon) mais, après avoir goûté à l’une des meilleures poudreuses du monde, je ne peux pas m’empêcher d’avoir des regrets.

A charge de revanche. Je retournerai faire un séjour au Japon, à Hokkaido – après être complètement tombé amoureux de cette île. Mais, cette fois-ci, avec une assurance voyage digne de ce nom, et avec une personne qui appréciera tout autant que moi les plaisirs de la glisse, des onsens, et des longues balades dans la nature.

En attendant l’hiver prochain, je profite du fait que ce séjour soit encore « frais » dans ma tête pour faire la liste des 7 meilleures stations de ski à Hokkaido (Japon) :

1. Sahoro
2. Furano
3. Niseko
4. Rusutsu
5. Asahidake Onsen
6. Sapporo Teine
7. Tomamu

Note : sachez également que cette liste des meilleures stations de ski d’Hokkaido est également celle où les PVTistes ont le plus de chances de trouver un emploi pendant leur PVT Japon … surtout si vous parlez chinois ! Si c’est le cas (et que vous parlez anglais), vous aurez 100 % de chance d’être embauché.

Les 7 meilleures stations de ski d’Hokkaido

1. Sahoro

Sahoro Hokkaido ski

Sahoro, Robert Thomson (Flickr CC)

Les stations de ski de Sahoro sont parmi les meilleures du Japon si vous n’avez jamais fait de ski de votre vie – c’est d’ailleurs pour cette raison que je mets Sahoro en premier dans mon classement (qui n’est pas hiérarchisé).

A titre d’exemple, au Club Med Sahoro, les leçons de ski et de snowboard (en anglais) sont inclus dans le forfait. Tout est orienté pour la famille – notamment le fait de pouvoir confier ses enfants à la journée à des moniteurs. Libre ! Il y a une creche pour les enfants de 2 à 4 ans et des programmes à la journée pour les autres. Bref, l’idéal pour tous ceux qui veulent des vacances où ils n’ont à s’occuper de rien, pas même des enfants.

Pour les amateurs de hors-piste, c’est aussi l’idéal car la plupart des Japonais et des Chinois qui vont dans ce genre d’établissement préfèrent rester sur les pistes (leur niveau est généralement faible). Du coup, les pistes sont fraiches, et n’appartiendront qu’à vous. Le petit plus : la vue sur les plaines Tokachi !

Lien vers le site officiel de Sahoro

2. Furano

Furano meilleures stations Ski Hokkaido

Mt. Maetokachi ski tour (Hut route), à Furano, par Robert Thomson (Flickr CC)

C’est l’une des stations de ski les plus connues du Japon. Furano, au beau milieu d’Hokkaido, connait des chutes de neige de 9m en moyenne, avec une profondeur moyenne de 3,3m. A titre de comparaison, Avoriaz, l’une des stations de ski les plus enneigées de France, compte en moyenne 8m de neige. La principale différence étant qu’au Japon, il n’y a pas de chute de l’enneigement moyen dû au réchauffement climatique … grâce à la Sibérie.

Furano est également célèbre pour les raisons suivantes :
– Sa proximité avec la gare de Sapporo (2h)
– La diversité de ses pistes (pour tous les niveaux)
– Son dénivelé de 950m
– La longueur de la saison de ski (Novembre – Mars)
– La présence des meilleurs skieurs japonais, qui s’entraînent pour la plupart à Furano

Lien vers le site officiel de Furano

3. Niseko

Niseko meilleure station ski hokkaido

Annupuri side of Niseko, Par /\ltus (Flickr CC)

Vous vous rappelez de ce que je viens d’écrire sur l’enneigement moyen de Furano ? A Niseko, on compte en moyenne 15 METRES de chutes de neige par an ! A titre de comparaison, la station de ski la plus enneigée du monde (Mt Baker, aux Etats-Unis) compte une moyenne de 16,3 m.

Niseko est la plus célèbre station de ski du Japon – et la préférée des Japonais, qui plébiscitent la qualité de sa poudreuse, et ses paysages spectaculaires, notamment depuis le sommet du Mont Yotei. Egalement située à 2h de train de la gare de Sapporo, il s’agit en réalité d’un grand complexe de sports d’hiver qui regroupe les stations d’Annupuri, Hirafu, et Higashiyama (devenu depuis « Niseko Village »).

C’est la station de ski de Hokkaido la mieux équipée, la plus complète au niveau de l’offre de services. Du coup, c’est également l’une des plus fréquentées : si vous cherchez un endroit plus calme ou plus intime, allez ailleurs.

Lien vers le site officiel de Niseko

4. Rusutsu

Rusutsu meilleure station ski Hokkaido

Rusutsu, par Yellow Ponny (Flickr CC)

En 2017, Rusutsu a décroché le très convoité « prix de la meilleure station de ski du Japon », octroyé le prestigieux World Ski Awards, et détrônant ainsi Niseko pour la première fois depuis 2013.

En effet, situé sur l’autre versant du Mont Yotei, Rusutsu bénéficie d’un terrain qui s’étend en réalité sur trois montagnes. Ce qui a fait la renommée de ses pistes, ce sont la qualité de sa poudreuse, ses arbres, et la combinaison de ces deux atouts qui offrent aux snowboarders une expérience unique. Pour les skieurs experts, c’est également le seul endroit au Japon où vous pourrez faire du ski héliporté !

C’est également un paradis pour ceux qui aiment faire du hors-piste sur des pentes pas trop difficiles … ou pour tous ceux qui voudraient fuir la foule de Niseko. Oh, et l’enneigement moyen n’est « que » de 13 m par an.

Lien vers le site officiel de Rusutsu

5. Asahidake Onsen

Daisetsuzan

Vue sur le parc national Daisetsuzan, depuis le téléphérique de Asahidake Onsen

Asahidake Onsen est le meilleur endroit du Japon pour tous les amateurs de ski hors-piste ou de randonnées, qui voudraient se retrouver au milieu de la nature. En effet, contrairement aux autres stations de cet article, Asahidake Onsen est davantage un parc national qu’un « resort ». Il y a peu d’infrastructures, peu de monde, peu de touristes – mais beaucoup de pistes, notamment pour les raquettes et les skis nordiques.

Bonus : c’est aussi (voire surtout) une excellente station thermale, qui vous permettra de vous prélasser dans un onsen au retour d’une journée de marche dans le blizzard. Testé, approuvé à 200 % !

Plus d’informations sur Asahidake Onsen

6. Sapporo Teine

Sapporo Teine HOkkaido

Sapporo Teine

Située à l’intérieur même de Sapporo, la station de ski de Teine est idéale pour tous ceux qui ne veulent pas trop s’éloigner de la capitale de Hokkaido. A seulement 20 km du centre-ville, les pistes de Teine sont idéales pour les débutants ; les niveaux intermédiaires apprécieront quant à eux la Highland Zone qui accueille régulièrement des compétitions de slalom.

L’autre intérêt de Teine, c’est la possibilité de skier de nuit, et/ou d’avoir une superbe vue sur la ville de Sapporo avec, de jour, en arrière-plan, l’océan.

Lien vers le site officiel de Sapporo Teine

7. Tomamu

Tomamu meilleure station ski hokkaido

Tomamu, par louis chan (Flickr CC)

Enfin, pour ceux qui auraient un peu plus de moyens que les autres, Tomamu offre une station de ski dernier-cri … Qui a la réputation d’être « la plus extravagante » station de Hokkaido d’après le site de référence Powder Hounds.

Le site enchaîne en disant qu’il s’agit surtout d’une petite pépite, où les visiteurs sont encore peu nombreux alors que la qualité des pistes et de la neige sont exceptionnelles, notamment hors-piste. Les critiques dithyrambiques sur TripAdvisor à propos du Club Med Tomamu me laissent également penser qu’il s’agit bien, actuellement, de l’une des meilleures stations de ski de Hokkaido.

Plus d’informations sur Tomamu

Meilleures stations de ski au Japon : Hokkaido ou Honshu ?

Où faire du ski au Japon ? Quelle station de ski choisir ? Faut-il aller jusqu’à Hokkaido ou se contenter de Honshu ?

A vrai dire, je n’aurai pas un avis objectif sur la question, puisque je n’ai visité que l’île de Hokkaido. Cependant, mes recherches me laissent penser que la qualité de la neige à Hokkaido est supérieure à celle que l’on trouve sur Honshu, pour une raison assez simple : la proximité de l’océan. En effet, il fait beaucoup plus froid à Hokkaido que dans le reste du Japon, notamment grâce (ou à cause) des vents océaniques. Qui, en l’occurrence, permettent de garder en bon état la poudreuse et les pistes.

Mais, surtout, le coût de la vie (et donc des forfaits) est beaucoup moins élevé à Hokkaido que dans le reste du Japon. Moins connue des Occidentaux, donc moins fréquentée par les touristes européens et américains, Hokkaido offre également un côté plus rural, plus authentique, plus préservé, que le reste du Japon. En revanche, les touristes chinois, eux, ne sont pas rares.

Catégories : ArticleBlogJapon

Chris

Journaliste indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *