chine vase

le 4 octobre 2010

Chers tous,

J’espère que votre rentrée s’est bien passée!

Avec un peu de retard, une autre Lettre de Loin pour vous raconter … mon voyage en Chine la semaine dernière. Profitant de mes vacances de mi-semestre (déjà), j’ai fait une petite escapade dans l’Empire du Milieu. Je n’ai passée qu’une nuit à Hong-Kong, mais mes quelques heures passées dans la foule des étroites rues éclairées d’innombrables caractères lumineux m’ont transportée dans les scènes nocturnes du Brazil de Terry Gilliam. C’est ensuite Wong Kar Wai qui a accompagné mon bref séjour, l’atmosphère moite de In the mood for the love étant toujours présente dans les ruelles d’immeubles décrépis. Et j’habitais de plus un des ‘hostels’ peu chers des Chungking Mansions où le réalisateur avait tourné un film en 1994: l’immeuble est toujours composé de cet étonnant mélange de minorités ethniques et les prostituées dehors continuent à alpaguer les clients indiens, nigérians, pakistanais et autres étrangers qui habitent l’endroit. Un séjour très cinématographique donc!

C’est en train que j’ai ensuite rejoint Pékin, dont j’ai d’abord parcouru les ruelles sous mon parapluie fleuri, observant avec délice les hommes âgés jouer au mah-jong sur des petites tables installées dehors, entre une petite fabrique de nouilles fraiches et une boulangerie blanchie par la farine de riz, scènes de rue que je pensais disparues du moderne Beijing. Je me suis promenée dans les calmes jardins du Palais d’été, entourant un lac serein dont les ponts sont à eux seuls un poème: pont de soie, de jade, des poésies pastorales, de l’eau pacifique… Une ‘lolita’ japonaise (ces jeunes filles qui s’habillent en crinoline sous une ombrelle de dentelle) est venue compléter le romantisme du tableau, promenant sa robe de perle entre les sombres saules centenaires. C’est sous un soleil estival que j’ai ensuite admiré les toits de tuiles vernies de la cité interdite et son dédale de rues et de pavillons.

chine miam

Le trajet en train pour Shanghai m’a stupéfiée de modernité: télévision individuelle pour chaque couchette de ce train à l’allure supersonique. Très loin des 26 heures du trajet précédent, passés en dernière classe. Autant dire que la nuit avait été courte sur mon petit siège, mais on ne se plaint pas quand les couloirs sont bondés de passagers debout. Mes voisins avaient partagé avec générosité leurs graines de tournesol, mais j’avais poliment refusé les pieds de poulet (je les avais déjà goutés, une fois suffit!). J’avais aussi eu une discussion politique (limitée) sur la rencontre entre le dalai-lama, « notre ennemi », et Nicolas Sarkozy, « votre chairman (!) en France ».

A Shanghai, j’ai été grisée par l’exposition universelle où j’ai passé une soirée entre les pavillons que j’ai trouvés pétillants de dynamisme, au milieu de l’excitation d’une foule de visiteurs enthousiastes. Si le grand pavillon chinois domine avec élégance l’exposition, c’est le pavillon danois de Bjarke Ingels que j’ai préféré, tout en courbes et en blancheur. Norman Foster a aussi très bien réussi le pavillon des émirats arabes unis dont les dunes de métal sont arpentées par l’ombre des dromadaires au coucher du soleil. La visite du quartier des galeries d’art contemporain fut un aperçu de la scène artistique chinoise qui renait peu à peu, après une révolution culturelle qui se fait encore sentir.porte chinoise

Voici quelques photos de Chine: http://www.facebook.com/?sk=messages#!/album.php?aid=549032&id=720065281&ref=mf

Maintenant, de retour pour les cours à Singapour! J’ai vu hier, à l’occasion du festival du film français, le beau film franco-tunisien de Karin Albou, Le chant des mariées, dont chaque scène est un tableau: je vous le recommande vraiment.

Je vous embrasse tous,
Mélanie


4 commentaires

jessica · 9 juillet 2011 à 4 h 58 min

Je viens de passer plus d’une heure sur ton blog et ne pouvais en repartir sans te laisser un petit message,
je voulais te féliciter pour ton parcours, tes voyages, ton blog.
De très bonne qualité, avec un discours vraiment accrocheur pour moi, je viens de parcourir le monde et j’ai adoré ça.
j’espère avoir la chance un jour de réaliser ce rêve de parcourir toutes ces terres inconnues…

    Chris · 11 juillet 2011 à 18 h 20 min

    Merci beaucoup Jessica – j’espère pouvoir continuer à te faire voyager durant les sept prochaines années :).

Tonkin Voyage Vietnam · 21 avril 2017 à 4 h 28 min

Je suis un lecteur régulier de tes articles, j’aime la précision et le ton de tes articles. Les photos ne sont pas parfaits mais il reflète bien la culture de chaque pays

Authentik Vietnam Voyage · 16 août 2017 à 5 h 24 min

L’expérience super!
J’espère que le Vietnam, qui est tout près de la Chine, apparaîtra dans votre blog. C’est un pays très joli avec des destinations attrayantes 🙂
Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *