Vous cherchez des idées de cadeaux à offrir pour Noël 2019 ? Afin de rendre heureuse n’importe quelle personne aimant voyager, j’ai recensé 10 idées de livres à offrir pour les fêtes de fin d’année. Et pour être honnête, s’il n’y en avait qu’un à offrir, ce serait le premier : Black Sea, de Caroline Eden.

Ce que vous devez savoir sur cette liste de livres à offrir pour Noël :

– Cette liste contient des liens vers Amazon par commodité mais, si vous le pouvez, allez plutôt acheter ces livres dans une librairie indépendante !
– Cette liste commence par des beaux livres (entre 25 et 35 €), propose une BD (22 €), et termine par des romans disponible en poche (entre 6 et 10 €).
– J’ai demandé aux éditions Hachette de m’envoyer les deux premiers livres (Black Sea et Saveurs de Lima) pour m’y plonger et me faire un avis définitif, car je n’avais pas les moyens d’acheter tous les livres de cette liste
– En découvrant Nopi et Jerusalem, j’ai regretté de ne pas avoir demandé Jerusalem plutôt que Saveurs de Lima
– Je ne vous conseille que ce que j’ai déjà lu, sauf Nopi et Jerusalem, qui m’ont été recommandé, et que je n’ai feuilleté qu’en librairie, donc

10 idées de livres à offrir à un voyageur pour Noël 2019

1 / Black Sea (Caroline Eden)

Black Sea est mon grand coup de coeur 2019. S’il n’y avait qu’un seul livre à offrir, ce serait celui-ci.

En effet, le livre de Caroline Eden est à la fois un carnet de voyage, un livre de recettes, et un grand reportage qui raconte, à travers la gastronomie, la Mer Noire d’aujourd’hui. Ce carrefour étonnant et méconnu en France, à la croisée des chemins entre l’Europe, le Caucase, les Balkans, et l’Anatolie, se découvre à travers « des histoires, des rencontres, et près de 60 recettes » comme l’annonce la page de grand titre.

Black Sea avis

Black Sea avis 2

C’est un livre difficile à décrire ; mais il suffit de l’ouvrir pour voir, instantanément, les nombreuses raisons qui séduiront tout amateur de voyage. Les superbes photographies accrochent en premier le regard et, contrairement à (beaucoup) d’autres maisons d’édition, la qualité de l’impression rend justice au merveilleux travail du photographe. Ensuite, entre deux portraits et paysages urbains, on découvre une recette étonnante, qu’on aurait jamais imaginé, et dont on a jamais entendu parler : « Hallah », « Bulz », « Covrigi » … Enfin, on prend le temps de se plonger dans le texte de Caroline Eden – lu de bout à bout, ou picoré au gré du hasard, la journaliste nous emporte dans son voyage et dans un tourbillon d’histoires de vies, d’Histoire avec un grand H, d’influences, de problématiques socio-économiques, de moments de magie ; et de moments très humains.

Pourquoi et à qui l’offrir ?

– A tous ceux qui aiment voyager
– A tous ceux qui se sont approchés de la Mer Noire
– A tous ceux qui se sentent attirés par cette région mal connue en France
– A tous les friands de Grands Reportages
– A tous ceux qui pensent qu’une assiette permet de s’approcher au plus près de l’âme d’un peuple
– A tous les passionnés d’Histoire, d’histoires, de portraits, d’anecdotes, de parcours de vie, tous reliés par la gastronomie
– A tous ceux qui chercheraient des recettes qui sortent de l’ordinaire
– A tous les amateurs de photographie de voyage
– A tous les blogueurs voyage et lecteurs de blogs de voyage

Et pour rappel, voici les pays qu’on trouve autour de la Mer Noire :

– Bulgarie
– Roumanie
– Ukraine
– Russie
– Géorgie
– Turquie

Voir Black Sea sur Amazon

2 / Saveurs de Lima (Gastón Acurio)

Je n’ai pas vraiment aimé mon voyage au Pérou. En revanche, j’ai adoré sa cuisine, et notamment un mémorable dîner, à Lima, au restaurant Astrid y Gastón du chef Gastón Acurio, considéré comme le meilleur restaurant d’Amérique latine, tenu par le meilleur (en tout cas le plus célèbre) chef culinaire latino. Mon compte en banque a souffert ce soir-là, mais mes papilles, mon estomac, mes yeux, ma langue et mon nez, ont engrangé d’inoubliables souvenirs.

Saveurs de Lima avis

Saveurs de Lima avis

Pourtant, Saveurs de Lima n’est pas un livre de recettes gastronomiques ; c’est même tout le contraire : un voyage culinaire dans l’Amérique latine dans ce qu’elle a de plus populaire et de plus authentique, à travers pas moins de 600 recettes (!). On y apprend à cuisiner les empanadas, le tacu tacu, et le ceviche, bien sûr – souvent à partir d’une recette de base, auxquelles sont ajoutées de multiples « variantes ».

Pourquoi et à qui l’offrir ?

– A quelqu’un qui rêve de voyager en Amérique latine
– A quelqu’un qui a déjà voyagé en Amérique latine
– A tous les amoureux de la cuisine non-végétarienne
– A quelqu’un qui cherche de nouvelles recettes
– A quelqu’un qui se plaint d’être toujours confronté aux mêmes types de restaurants
– Parce que c’est un livre qui regorge de recettes dont vous n’avez probablement jamais entendu parler

Voir Saveurs de Lima sur Amazon

3 / Jerusalem (Yotam Ottolenghi)

Paru en 2013, Jerusalem a fait l’effet d’une bombe dans le petit milieu de la gastronomie. Succès de librairie, faisant de Yotam Ottolenghi une célébrité et une icône médiatique, ce livre de recettes a la particularité d’avoir été le fruit d’une collaboration entre un Israélien (Yotam Ottolenghi) et un Palestinien (Sami Tamimi) qui racontent, ensemble, un voyage culinaire retraçant l’histoire d’une ville (Jérusalem), humaine, cosmopolite et complexe, à l’image de sa cuisine aux innombrables influences. Une ville sainte qui est la proie de conflits qui semblent insolubles, mais où les plaisirs du palais sont toujours un prétexte à la trêve.

Sans le savoir, vous avez sûrement déjà goûté aux recettes que Yotam Ottolenghi propose dans Jerusalem : elles sont au coeur des menus végans et végétariens des cantines et restos qui ont éclos ces dernières années. Et même si la viande est présente dans ce livre, c’est une « cuisine végétale et ouverte sur le monde » qui est ici mise à l’honneur. Bref, Jerusalem est l’une des meilleures idées de livres à offrir pour Noël, pour un anniversaire, ou pour rendre heureux quiconque s’intéresse à la cuisine et/ou à cette région du monde.

Pourquoi et à qui l’offrir ?

– Aux végans et végétariens
– A tous ceux qui ont voyagé ou voudraient voyager au Proche-Orient
– A tous ceux qui ont mis un pied à Jérusalem
– A tous ceux qui recherchent des recettes « saines » sans diktat de santé
– A quelqu’un qui cherche à mettre des légumes plutôt que de la viande au centre de sa cuisine

Voir Jerusalem sur Amazon

4 / Nopi (Yotam Ottolenghi)

Après le succès de librairie qu’a été Jerusalem , Yotam Ottolenghi a écrit un second best-seller : NOPI.

Le voyage culinaire se déroule toujours en Orient ; mais s’il s’agissait du Proche-Orient dans Jerusalem, NOPI nous emmène plus loin, du Moyen-Orient vers l’Extrême-Orient, comme une route de la soie gastronomique où la badiane rencontre les graines de grenade, où le miso se marie aux pignons de pin, où le chevreuil rencontre des dattes et un crumble aux cacahuètes.

Cependant, les recettes de NOPI sont moins « familiales » et populaires que celles présentées dans Jerusalem : nous sommes ici davantage dans les recettes originales et gastronomiques qui, bien qu’accessibles, sont des créations très créatives qu’il propose dans ses restaurants londoniens.

Pourquoi et à qui l’offrir ?

– A tous ceux qui adorent faire leurs courses dans des épiceries ethniques sans savoir comment utiliser ce qu’ils achètent
– A tous ceux qui se sentent attirés par les routes de la soie
– A tous ceux qui ont mis un pied au Proche-Orient ET en Asie

Voir Nopi sur Amazon

5 / Atlas de Zoologie poétique / des terres sauvages / des fortunes de mer

La collection Atlas des éditions Arthaud est une merveille éditoriale. Chacun des onze Atlas poétiques est un voyage inédit, improbable, vers des cités perdues, des lieux maudits, des zones extraterrestres … Et sont de formidables idées de livres à offrir en toutes occasions – d’ailleurs, j’en offre un chaque Noël à ma belle-mère. Mais les meilleurs sont les suivants :

Atlas de zoologie poétique

Parce qu’on y découvre des bêtes fabuleuses (et qui existent réellement dans la nature), illustrées par de merveilleux dessins. Certains font des bébés dans avoir besoin de copuler, d’autres ont le don de résurrection, tandis que certains se prennent pour Jésus et marchent sur l’eau … L’Atlas propose d’aller à la rencontre de trente-cinq animaux aux pouvoirs étonnants, qui enchanteront tous ceux qui aiment voyager dans la nature et étonneront les plus blasés.

Voir l’Atlas de zoologie poétique sur Amazon

Atlas des terres sauvages

Il y a de moins en moins de Terra Incognita sur la planète ; le tourisme de masse s’infiltre partout, et la notion d' »aventure » n’a jamais été aussi galvaudée. Et pourtant – ce livre recense trente-six bouts du monde où les êtres humains se font encore rares ; où la nature règne encore, oubliée des hommes. La cordillère de Darwin, le Tampoketsa d’Ankazobe, le mont Lico ou le corridor du Wakhan : autant de noms, d’endroits dont vous n’entendrez jamais parler ailleurs que dans ce livre formidable.

Voir l’Atlas des terres sauvages sur Amazon

Atlas des fortunes de mer

Pour tous les amoureux des grands espaces, de l’océan, des histoires de pirates et des bateaux en tous genre : l’Atlas des fortunes de mer est un fascinant voyage dans le monde de l’histoire maritime. Naufrages célèbres, grandes découvertes, mystères et chasses au trésor rythment cet Atlas.

Voir l’Atlas des fortunes de mer sur Amazon

6 / BD : Le port des marins perdus (Teresa Radice, Stefano Turconi)

Ce roman graphique n’a qu’un lointain rapport avec le voyage, même s’il parle de bateaux, d’aventures, de naufrages, et de trésors. Mais tous ceux qui aiment voyager retrouveront un ensemble complexe de sentiments, de sensations, d’émotions entremêlées qu’on ressent souvent au bout du monde, fait d’émerveillement, de poésie, de tristesse, de mélancolie, d’extase et de ravissement, le tout concentré dans un objet qui se glisse dans une bibliothèque. Vous parler du synopsis ne vous avancera pas beaucoup car il faut lire, pour se laisser emporter, mais voici tout de même le début de l’histoire :

« Automne 1807. Un navire de Sa Majesté récupère au large du Siam un jeune naufragé qui ne se rappelle que de son prénom : Abel. »

Voir Le port des marins perdus sur Amazon

7 / Continuer (Laurent Mauvignier)

Continuer raconte l’histoire d’une mère qui emmène son fils au Kirghizistan dans l’espoir de se reconnecter à lui. De grands espaces, une relation très puissante, une histoire convenue mais qui vous touche quand même, un voyage en Asie centrale, sont les ingrédients de ce très chouette roman.

Voir Continuer sur Amazon

8 / L’Arbre-monde (Richard Powers)

Grand prix de la littérature américaine, et succès de librairie, l’arbre-monde est un récit choral dans lequel neuf personnages apportent un point de vue très singulier sur une problématique assez particulière : la mise à mort d’un séquoia. Si vous avez lu La vie secrète des arbres, ce roman fera écho, d’un point de vue littéraire et fictif, au même sujet : la communication entre les arbres, et l’écologie de manière générale. Je raconte et résume assez mal, mais vous pouvez être sûr que ce roman enthousiasmera n’importe quel amoureux des arbres et de la nature. Si vous cherchez des idées de livres à offrir à un écolo, vous ne pouvez pas vous tromper.

Voir l’Arbre-Monde sur Amazon

9 / L’Ombre de ce que nous avons été (Luis Sepúlveda)

C’est un livre qui se lit très vite, où beaucoup de choses se passent en même temps ; mais c’est surtout un voyage au Chili, à travers l’histoire de trois vieux révolutionnaires qui rêvent encore de faire la révolution. On y aborde des sujets graves – l’exil, la torture, l’engagement, l’amitié – abordés sans trop d’insistance, enveloppées dans l’histoire du Chili, accompagnés d’un humour constant et de dialogues savoureux.

Voir L’Ombre de ce que nous avons été sur Amazon

10 / Les vies de papier (Alameddine Rabih)

Ce prix Femina étranger 2016 vous emmène au Liban, dans la vie d’une traductrice de 72 ans qui traduit, en arabe, les œuvres de ses écrivains préférés : Pessoa, Kafka, Nabokov. Pendant ce temps, Beyrouth est en flamme, et la guerre fait rage ; mais Aaliya se réfugie dans le papier, dans les histoires, dans ses mots et ceux des autres, pour voyager au loin tout en construisant des ponts entre différents mondes, au milieu du chaos des armes.

Voir Les vies de papier sur Amazon


Chris

Journaliste indépendant

1 commentaire

Fabrice · 27 décembre 2019 à 10 h 58 min

Ces idées de livres correspondent clairement à ce que j’avais en tête pour faire plaisir à mon père. Depuis tout petit, je l’ai vu feuilleter plusieurs livres et d’ouvrages et il me contait souvent les histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *