Vélez Sársfield est le champion de cette année.
Champion du championnat de football argentin.
Et Annuka la socia1 m’a invité à participer à l’énorme fiesta organisée pour célébrer ce titre.

Se préparer

Dimanche soir.
Tonight’s the night.

Cette nuit sera comme un baptême du feu, premier pied dans mon premier sujet – mais je ne sais pas encore que je vais complètement échouer. Je me prépare innocemment toute la journée, comme une petite vierge américaine se préparerait pour son bal de promo du soir. Excité, concentré, je relis l’histoire du club, ses symboles, le nom de ses principaux joueurs et les soubresauts du championnat de cette année ; je me documente sur le monde des supporters, sur le monde des socios et plus précisément, sur ceux du club. Je revois sur youtube les moments forts, les buts, et je passe en revue les travaux que d’autres photographes ont pu faire sur le monde du football avant moi.

[Lire la suite]


Chris

Journaliste indépendant

25 commentaires

fabrice · 23 juin 2011 à 2 h 16 min

Tiens, c’est marrant, j’ai vécu aussi en Colombie la finale du championnat, c’était terribles dans les rues! Cela sera sans doute un article!

Je comprend pas pourquoi tu as pas pris ton réflexe. En basse lumière comme ce soir là, c’est obligé.
Et avoir plus d’argent, cela aurait changé quoi?

Tu te mets vachement la pression, relax, tu auras d’autre occasion:-)

    Chris · 23 juin 2011 à 2 h 35 min

    Eh bien, j’avais mon Reflex dans mon sac mais comme je l’ai écris, le sortir aurait été inconscient dans une tribune avec 29.000 mecs autour de moi complètement déchainés et pas franchement sécurisants. Avoir plus d’argent m’aurait permis d’acheter un compact comme le G11 qui donne de bons résultats dans des conditions semblables ou tout simplement … de retourner voir un match, lors de la COPA America par exemple, et pour laquelle je n’ai pas pu acheter de billets à cause de mon budget trop serré ! Je sais que j’aurai d’autres occaz’, c’est juste rageant et frustrant…

      fabrice · 23 juin 2011 à 3 h 20 min

      Tu sais, je suis pas sur que cela était risqué. Dans ce genre d’événements, les gens sont tellement à fond qu’il faut pas trop attention à toi. Ce qui peut être pas mal pour les photos.
      Mais je suis d’accord c’est impressionnant.
      Bon c’est sur que les billets doivent etre cher. Je l’ai pas fait ici pour le stade, mais c’était sympa dans les rues.

        Bruno · 23 juin 2011 à 4 h 30 min

        Je partage un peu l’avis de Fabrice, je suis pas sûr que ça aurait été si risqué que ça. Mais tu as besoin de temps pour te faire à ton appareil et le sortir plus naturellement peut-être…
        Quoi qu’il en soit tu as quand même réussi quelques belles photos !

          Chris · 23 juin 2011 à 4 h 39 min

          Ben, disons que si vous mettiez les pieds dans une Hinchada argentine, vous comprendriez mieux le genre de « risque » qu’il peut y avoir. Plutôt que de tout détailler comme un reporter, je me suis plutôt sur mon ressenti de voyageur pour écrire cette page du carnet – mais les socios eux-même ne se risqueraient pas à ramener un Reflex dans une Hinchada où l’on recense régulièrement des meurtres et des rackets (si si, et ça fait souvent la une des faits divers). Les supporters de foot argentins sont comme des hooligans, mais en 10 fois pires ! Après, c’est vrai que cette soirée était plus une grosse fête qu’autre chose mais bon, tenter le diable, ahem, pas ici.

          Pour les photos … Je les trouve en fait « sans âme », sans histoire. J’ai l’impression qu’elles ne racontent pas grand chose quoi …

Martine Destination-Terre · 23 juin 2011 à 3 h 11 min

Merd… J’ai raté ton grand départ!!!! Bon je me reprends aujourd’hui avec ce premier reportage officiel et si tu veux mon avis, pour ce qu’elle vaut et d’une fille qui a une formation en journalisme, ce n’est pas raté du tout! Curieusement, j’aime beaucoup tes images. Pourquoi? Elles sont vraies et ça, c’est aussi du journalisme, montrer le vrai tel qu’il est, avec ses soubresauts, ses bruits, ses mouvements, son humeur, ses émotions.
Ne te fais pas de bile, ça commence très bien!
J’ai hâte de voir les prochains reportages, ne lâche pas!
Bonne route!

    Chris · 23 juin 2011 à 4 h 42 min

    Merci Martine pour ton commentaire ! Juste pour te reprendre, cet article n’est pas un reportage, juste une page de mon carnet de route et de mes ressentis au milieu du stade de foot. C’était plus un repérage, une main dans le plat…

    Quant aux photos, merci 🙂 ! Mais en fait, je les trouve « sans âme » (comme je l’ai écris plus haut) et je trouve qu’elles ne racontent aucune histoire. Bref, que ce sont des photos d’illustration, et non pas des photos de voyage ou de reportage..

Florent · 23 juin 2011 à 9 h 59 min

Pas mal pour un premier essai! J’attend la suite avec impatience. J’aime bien le ton de l’article. Cependant, ajouter à tous les paragraphes que c’est un cuisant échec n’apporte pas grand chose à mon avis :).
Amuse-toi bien et détends-toi, ça t’aidera peut-être un peu pour la prochaine fois.

    Chris · 28 juin 2011 à 20 h 04 min

    Ah mais, ce n’est pas un article journalistique, c’est juste une page de mon carnet de route mais merci :). Tu as complètement raison ; en le relisant avec le recul, je me rends compte de la crispation à laquelle j’étais soumis ce jour-là …

Oreille · 23 juin 2011 à 17 h 11 min

J’ai envie de parler d’un « reportage » que j’avais lu/vu. Une nuit à Londres, un photographe prend son vieil argentique pour chasser les renards. Forcément, en pleine nuit, même à 800asa, ça ne donne pas grand chose, et en plus, il n’arrive pas à être assez rapide pour choper les renards. Mais il raconte sa quête, avec ses photos ratés, et au final, ça donne un truc génial. Les photos prises individuellement et sans contexte ne sont bien sûr pas exploitables, mais ça n’empêche pas qu’elles ont une valeur dès lors qu’elles s’inscrivent dans un récit.
Tu vois où je veux en venir ? 🙂

    Chris · 29 juin 2011 à 15 h 08 min

    Merci Oreille 🙂 – tu as encore le lien de ce reportage ? Ca m’intéresserait pas mal … Ne serait-ce que pour m’en inspirer pour un prochain ratage !

lina · 25 juin 2011 à 0 h 56 min

ouais, je suis d’accord avec Oreille, et ce qui est bien c’est que tu nous donnes à voir ce que les photos ne montrent pas, et cela stimule l’imagination presque plus qu’une photo qui dit tout. J’adore j’adore le passage sur la préparation; on dirait un film qui met en parallèle une scène de James Bond qui prépare son pistolet, puis une fille qui remonte ses seins dans son soutien gorge, puis toi avec ton appareil photo, c’est trop bien!!!
d’ailleurs, celui que tu m’as prêté me rend ouf, il est trop trop trop bien et me permet de faire des photos géniales, et de me remettre à la photo. Trop merci!!!!!!!!

    Chris · 29 juin 2011 à 15 h 11 min

    Héhéhé 🙂 – je ne vois pas trop où tu vois des filles qui remontent leurs seins dans mon petit récit mais content que ça te plaise !

benjieming · 4 juillet 2011 à 1 h 40 min

A vrai dire je ne comprend pas pourquoi tu t’autoflagelle autant… A part le fait que tu répète sans cesse que tu as échoué, je ne vois pas d’autre signe d’échec dans ton billet, non? Et en plus les photos que tu as publié sont pas si mals, en tout cas certaines (et ce n’est pas un reportage essentiellement photo que tu fais si je ne m’abuse). Et sinon on sens bien l’ambiance déchaînée du stade, on s’y croirait et on lit jusqu’au bout même quand on s’en branle la nouille du foot et qu’on a plein d’autres choses à faire car on est censé être en train de travailler comme c’est mon cas… Alors Je ne comprend pas ou tu pense avoir échoué?? Courage, ce n’est qu’un coup de blues épisodique!

Et sinon, pour la petite histoire, je reviens d’une semaine de reportage à Dandong avec Clara (la Z) et ma copine qui faisait traductrice… C’est à la frontière avec la corée du nord et c’est passionnant. On va essayer de vendre un portrait de la ville a XXI (oui, on est ambitieux, mais c’est pas toi qui me dira qu’il ne faut pas l’être! ^^)

    Chris · 5 juillet 2011 à 20 h 01 min

    Ben, justement, je voulais faire un reportage uniquement photo et je me suis retrouvé à l’écrire… Mais je n’ai pas dit mon dernier mot ; le 16 et le 20, je retourne dans un stade et j’essaierai de faire ce que je comptais faire avec Vélez. Peut-être qu’on comprendra mieux ce que j’ai voulu dire par « j’y arrive pas et mes photos sont nulles » :).

    Sinon, c’est génial pour Dandong !!! Par contre, je crois avoir déjà lu un portrait de la ville dans ……. XXI …….. J’espère me tromper, ce serait génial si vous pouviez y être publié ! Tiens moi au jus !

      benjieming · 6 juillet 2011 à 3 h 56 min

      Oh non, dis moi pas qu’cest pas vrai!! Ca serait hallucinant de malchance. en tout cas je ne le retrouve pas dans leurs sommaires, sur leur site. Mais quoi qu’il en soit, si tu as déjà lu un portrait de cette ville, je serais bien intéressé pour le lire, si jamais tu te rappelle où.

        Chris · 6 juillet 2011 à 16 h 34 min

        Je vais chercher mais j’ai dû me tromper ! Dans tous les cas, j’espère vraiment que vous y arriverez. Vous avez des pistes pour d’autres médias, au cas où ?

Mediareporter (Blog du voyage) — Premières rencontres, premiers amis, premiers pas du Reporter · 7 juillet 2011 à 21 h 21 min

[…] Aller faire la fête avec les mecs de Vélez m’a apporté 17 nouveaux contacts Facebook, une ribambelle de nuits blanches, et deux nouveaux amis. Chavita, et Cristian ; tous les deux 26 ans, aussi drôles et généreux qu’ils sont amoureux et, après avoir sympathisé autour de quelques litres de Fernet pendant la fiesta, ils ont fini par m’inviter à voir le premier match de la Copa America chez eux, avec quelques amis. […]

Mediareporter (Blog du voyage) — Une rencontre de voyage : Juliana la journaliste Argentine (#6) · 7 juillet 2011 à 22 h 27 min

[…] Page suivante Page précédente […]

Mediareporter (Blog du voyage) — Un dernier Tango à Buenos Aires (#4) · 7 juillet 2011 à 22 h 33 min

[…] Page suivante […]

Mediareporter (Blog du voyage) — Un dernier Tango à Buenos Aires (#4) · 7 juillet 2011 à 22 h 33 min

[…] Page suivante […]

Le Blog du Voyage — Le mot « football » commence à me sortir par les trous d’nez (#8) · 19 juillet 2011 à 21 h 35 min

[…] côté de cette immersion dans le monde de Chacarita, j’avais déjà mis un pied dans le monde de Vélez (le champion de cette année) et de ses fans. Encore à côté, j’ai pris contact avec des […]

Premières rencontres, premiers amis, premiers pas du Reporter (#4) – Mediareporter · 4 octobre 2011 à 12 h 00 min

[…] Aller faire la fête avec les mecs de Vélez m’a apporté 17 nouveaux contacts Facebook, une ribambelle de nuits blanches, et deux nouveaux amis. Chavita, et Cristian ; tous les deux 26 ans, aussi drôles et généreux qu’ils sont amoureux et, après avoir sympathisé autour de quelques litres de fernet pendant la fiesta, ils ont fini par m’inviter à voir le premier match de la Copa America chez eux, avec quelques amis. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *