Faire du camping sauvage en France est-il possible dans les parcs naturels ? La réponse est oui – si l’on s’en tient au bivouac. En effet, il ne faut pas confondre ces deux notions :

le bivouac correspond au fait d’installer sa tente à la tombée de la nuit. Et donc repartir dès le lever du jour, sans avoir laissé aucune trace sur son lieu de campement.

le camping correspond au fait d’installer pour une durée plus longue que le bivouac. Si vous avez monté votre tente à midi pour le déjeuner, et que vous comptez y passer la nuit, c’est du camping sauvage. Et c’est interdit.

Pour rappel, l’amende pour camping sauvage est de 1 500 € (3000 € en cas de récidive). Cette liste est donc, en réalité, une petite liste de spots où bivouaquer. Néanmoins, parce que la plupart des internautes confondent ces deux termes, j’ai intitulé mon article « Faire du camping sauvage en France ». Mais si vous souhaitez réellement faire du camping en France, en mode homair camping dans un camping haut de gamme comme le font beaucoup de vacanciers, eh bien … Pourquoi pas.

Faire du camping sauvage en France : 7 spots à découvrir

1 / Les étoiles du Parc naturel régional de l’Aubrac

Aubrac

Par jamacab (Flickr CC)

Le Parc naturel régional de l’Aubrac est l’un des endroits de France les moins contaminés par la pollution lumineuse. En conséquence de quoi : il s’agit de l’un des endroits en France où il y a le plus d’étoiles dans le ciel ! Evidemment, si vous allez en montagne, vous en verrez encore plus. Mais le plateau du PNR de l’Aubrac a cet avantage d’être plus facilement accessible, avec des nuits beaucoup moins froides qu’en altitude.

Bref, si vous cherchez un endroit romantique où planter la tente et vous émerveiller du ciel, c’est là qu’il faut aller.

2 / Parc naturel régional d’Armorique

Armorique

Par Mathieu Brient (Flickr CC)

Dans le parc naturel régional d’Armorique, vous pouvez faire du camping et du bivouac partout, sauf dans la presqu’île de Crozon et dans les Monts d’Arrée, et avec l’accord des propriétaires des terrains sur lesquels vous vous installez, bien évidemment. Vous y découvrirez une nature très sauvage, peu fréquentée en dehors des vacances estivales.

3/ Parc Naturel Régional du Vercors

Vercors

Par jean-daniel pauget (Flickr CC)

Dans le Parc Naturel Régional du Vercors, le bivouac est autorisé très précisément de 17h à 9h du matin. Attention à ne pas vous installer trop près du bord des falaises, car le vent peut souffler très fort et/ou peut devenir dangereux si vous vous réveillez la nuit.

4 / Parc National des Ecrins

Ecrins

Par Ylliab Photo (Flickr CC)

Dans le Parc National des Ecrins, le bivouac est autorisé entre 19h et 9h si vous vous situez à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier. Autre chose à savoir : il fait souvent très froid, alors veillez à être bien équipé.

5 / Parc National du Mercantour

Mercantour

Par Jacques Dufrenoy (Flickr CC)

Comme pour les écrins, le bivouac dans le Parc National du Mercantour est autorisé si vous êtes à plus d’une heure de marche d’une route ou des limites du parc. Faites attention aux périodes de transhumance, ou le réveil pourra être … mouvementé.

6 / Parc National des Cévennes

Cevennes

Par Conor Lawless (Flickr CC)

Le bivouac est autorisé dans le Parc National des Cévennes seulement à proximité des sentiers balisés, de 19h à 9h. La meilleure période pour y aller est donc la fin du mois de septembre, lorsque les températures sont encore agréables et que les couleurs d’automne commencent à arriver.

7 / Rochefourchat

Rochefourchat

Par Asphox Kattbjörn (Flickr CC)

Rochefourchat est la commune française la moins peuplée : on ne compte qu’un seul habitant (qui en est donc aussi le maire), du nom de Jean-Baptiste Le Moyne de Martigny. De nombreux touristes y vont y faire un tour, le temps de prendre en photo l’église du village ; si vous allez y bivouaquer, vous risquez cependant d’avoir l’impression d’être seul au monde dans un village désert, étant donné que son unique habitant … N’y habite pas vraiment.


Chris

Journaliste indépendant

3 commentaires

Fabrice · 27 décembre 2019 à 10 h 59 min

Faire du camping seul ce n’est pas vraiment plaisant. Mon entourage n’aime pas vraiment la nature. Nous sommes plutôt une famille très intellectuelle, je dois dire ! Mais, je compte tout de même faire vivre cela à mes enfants.

    Aurélien · 23 mai 2020 à 11 h 02 min

    Moi j’ai récemment acheté un fauteuil de bureau agréable. C’est un plaisir quand je navigue sur internet. Ma famille va bien et le petit perd ses dents. J’essaierai surement le camping un jour.

      Chris · 8 juillet 2020 à 10 h 43 min

      Hahaha merci pour le fou rire xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *