Apprendre une langue étrangère rapidement n’est pas possible. Oubliez toutes les publicités qui vous proposeront d’apprendre à parler anglais couramment en trois semaines, ou les interviews de d’individus capables d’apprendre une langue étrangère en trois jours. Pour 99,999 % de la population humaine, ce n’est pas possible.

En revanche, il existe différentes méthodes qui, bien appliquées, bien utilisées, vous permettront d’apprendre une langue étrangère le plus rapidement possible. Il ne s’agit pas de vitesse, mais de rationaliser (et de comprendre) les différentes raisons pour lesquelles telle technique, telle méthode, telle astuce fonctionne. L’apprentissage des langues est un sujet qui me passionne (à tel point qu’il m’arrive d’écrire pour le magazine de Babbel) et j’ai voulu donner, dans cet article, neuf conseils que j’aurais voulu qu’on me donne avant d’apprendre l’anglais, l’espagnol, le portugais, le russe, et le khmer.

Neuf conseils pour apprendre une langue étrangère rapidement, tirés de ma propre expérience d’apprenant, au cours de ces dix dernières années. Dans cet article, pas de bullshit ; pas de lieux communs ni de conseils bateaux à la noix, du type « restez motivés » ou autres bêtises de ce genre. Ces conseils sont pratiques, concrets, efficaces, testés, et approuvés !

bolivie la paz

Plaza Murillo (La Paz)

La Bolivie est le meilleur pays d’Amérique du Sud pour apprendre à parler espagnol rapidement (car ils parlent plus lentement que dans les autres pays hispanophones)

8 conseils pour apprendre une langue étrangère rapidement

1 / Ne cherchez pas LA meilleure méthode : combinez-les

Quelle est la meilleure méthode pour apprendre une langue étrangère rapidement ? Tout le monde a son avis sur la question : certains ne jurent que par les méthodes Assimil, d’autres plébiscitent les séjours linguistiques, tandis que certains pensent qu’on ne peut apprendre correctement une langue qu’avec des cours et des professeurs certifiés.

Personnellement, à un moment ou à un autre, j’ai essayé TOUTES les méthodes qui existent pour apprendre une langue étrangère. J’ai eu des cours d’anglais et d’espagnol pendant ma scolarité, j’ai effectué un séjour linguistique en Angleterre du côté de Londres, j’ai perfectionné mon anglais et mon espagnol en voyageant aux quatre coins du monde, j’ai pris des cours de portugais au Brésil, j’ai eu des partenaires linguistiques, eu des « penpals » … et aujourd’hui, j’utilise une application pour apprendre le russe.

Lorsqu’on me demande quelle méthode a le mieux fonctionné, je réponds inlassablement : toutes. Il n’y a pas une méthode meilleure que les autres ; mais des moments plus propices à l’utilisation de certaines méthodes d’apprentissage, en fonction de son degré d’avancement.

Voici les méthodes qui ont le mieux fonctionné pour moi :

Niveau débutant / faux-débutant
  • Partir en séjour linguistique
  • Cela peut paraître curieux, mais choisir de partir en séjour linguistique dès le début de son apprentissage est extrêmement efficace. Intuitivement, on penserait plutôt que l’étape du séjour linguistique intervient lorsqu’on est déjà avancé ; mais, dans mon cas, trois raisons m’ont donné envie d’aller jusqu’au bout de mon apprentissage après un séjour linguistique :

    – la progression extrêmement rapide lorsqu’on est en immersion dans le pays
    – les rencontres effectuées grâce au séjour linguistique
    – plus prosaïquement, l’envie de me dire que je n’ai pas fait ce séjour pour rien

    Si vous cherchez un séjour linguistique pas cher, je vous conseille d’utiliser le comparateur Worddy pour trouver les meilleurs tarifs.

  • Utiliser une application ou une méthode Assimil pour apprendre une langue étrangère
  • Les applications pour apprendre une langue étrangère sont une épée à double tranchant. D’un côté, l’aspect ludique, la simplicité d’utilisation, la possibilité de suivre sa progression et d’obtenir des statistiques sur son apprentissage, en font un outil très efficace pour progresser rapidement et intuitivement dans une langue à laquelle on ne connaît rien. Cependant, deux choses font que les applications ne conviendront pas forcément à tout le monde : d’une part, le coût est assez élevé. D’autre part, il est facile de perdre sa motivation et de procrastiner lorsque notre seul rapport à une langue étrangère se fait à travers son téléphone. Personnellement, une application m’a permis de mettre le pied à l’étrier, et l’envie de rentabiliser le coût de l’abonnement m’a poussé à m’accrocher.

Niveau intermédiaire
  • Partir en séjour linguistique
  • Pour les mêmes raisons que précédemment, mais aussi pour travailler l’aspect oral / conversationnel d’une langue étrangère.

  • Prendre des cours particuliers ou collectifs
  • Que ce soit à l’Inalco, au CNED, ou avec les Cours Municipaux pour Adultes (CMA) si vous habitez à Paris, je vous recommande chaudement de prendre des cours pendant au moins une année scolaire après avoir débuté votre apprentissage. Les raisons sont multiples mais, pour ma part, commencer par utiliser une application, ou partir en séjour linguistique, me permet de tester mon affinité avec la langue choisie. Ensuite, commencer à apprendre une langue étrangère soi-même AVANT de prendre des cours, permet d’avoir une avance sur les autres élèves. Je ne dis pas ça pour que vous soyez fier d’être le premier de la classe ; mais suivre des cours de russe à l’INALCO après avoir ingurgité la méthode Assimil, permet d’avoir des bases extrêmement solides. Enfin, la meilleure méthode pour apprendre et retenir quelque chose est de l’enseigner, et avoir une longueur d’avance sur les autres élèves vous amènera souvent à les aider, ce qui permet de graver les fondamentaux dans votre cerveau.

Sihanoukville Cambodge

Sihanoukville (Cambodge)

2 / Fixez-vous une série d’objectifs réalistes

Vous n’allez pas réussir à apprendre une langue étrangère en trois mois. En fait, si, vous le pouvez, mais dans des conditions très précises (si votre langue maternelle est le français) :

– Vous souhaitez apprendre l’espagnol, l’italien, ou le portugais
– Vous vous trouvez dans un pays étranger qui a l’une de ces langues comme langue officielle
– Vos seuls contacts humains se font dans la langue du pays : vous ne parlez ni français, ni anglais, avec qui que ce soit, même par email

Dans ces conditions, oui, vous pouvez apprendre à parler rapidement une langue étrangère. Personnellement, j’ai mis un mois avant de parler espagnol couramment en étant en Argentine ; j’avais déjà un bagage scolaire, bien que mes notes aient toujours été dans la moyenne.

Si vous souhaitez apprendre une autre langue, et si vous ne pouvez pas réunir les trois conditions ci-dessus, il vous faudra être patient. Définissez-vous des étapes temporelles sous forme d’objectifs : maîtriser l’alphabet cyrillique d’ici Noël, apprendre à compter en deux semaines, maîtriser les jours de la semaine et les mois d’ici le week-end … De petites étapes, en prévoyant un temps plus large que nécessaire, qui permettront d’entretenir votre motivation et de constater que, oui, vous progressez.

3 / Identifiez votre profil d’apprenant

Nous n’apprenons pas tous de la même façon, ni pour les mêmes raisons. Cette série de conseils est adapté à mon profil, car je ne connais pas le votre; toutes ces astuces, toutes ces techniques, ont fonctionné pour moi, mais ne fonctionneront peut-être pas (ou différemment) pour vous. C’est peut-être le meilleur conseil que je puisse vous donner : ne faites pas aveuglément confiance aux articles comme celui-ci, qui vous disent quoi faire, et comment le faire. Vous vous connaissez mieux que personne ; et vous seul êtes en mesure de savoir ce qui est susceptible de fonctionner pour vous.

Concrètement : si vous avez une mémoire visuelle, insistez davantage sur la technique des Post-It (voir conseil suivant) et lisez la presse ou des romans. Si vous apprenez mieux en écoutant, avalez des podcasts et des films/séries TV. Si vous êtes davantage motivés par les rencontres et la communication avec autrui, partez en voyage et restez là-bas le plus longtemps possible. Et si vous ne savez pas ce qui vous correspond, essayez toutes les méthodes jusqu’à trouver celle qui marche le mieux pour vous ! Je ne peux pas tout faire à votre place, hein.

4 / Utilisez des Post-It

J’ai écrit un article sur cette technique pour le magazine de Babbel. Mais, pour résumer : faites le plein de Post-It, écrivez un mot de vocabulaire (un seul!) sur chacun d’eux, et collez-en partout dans votre maison. L’endroit qui marche le mieux : en face des toilettes. Collez-y les mots qui n’arrivent pas à rentrer dans votre tête, et relisez-les sans cesse lorsque vous faites caca.

Attention : avant de dépenser une fortune en Post-It, assurez-vous qu’ils collent bel et bien sur votre mur ! Chez moi, il n’y a qu’une seule marque qui produit des Post-Its qui restent collés sur la peinture blanche de mes murs. Evidemment, pour le plus grand bonheur de mon portefeuille, il s’agit de la marque la plus chère …

5 / Insérez des mots de vocabulaire dans votre quotidien

Si vous utilisez la technique des Post-It, vous aurez tendance à vouloir utiliser vos mots de vocabulaire aux moments les plus incongrus. « Peux-tu me passer o sal por favor« , « je suis dans la cucina« , etc. Vos proches vont peut-être trouver ça agaçant, mais moi, je trouve ça très amusant … et terriblement efficace pour assimiler le vocabulaire du quotidien.

6 / Ecoutez un podcast avant de dormir

Voici une sélection des meilleurs podcasts pour apprendre une langue étrangère :

Les meilleurs podcasts pour apprendre l’anglais

  • The English we speak
  • Un podcast par semaine, dans un anglais plus lent que dans la vraie vie. Des phrases parfaitement articulées, qui analysent un mot, une expression populaire, un argot, pendant trois minutes, sur le ton de la conversation.

    Le lien pour télécharger les podcasts : The English we speak

  • Freakonomics Radio
  • Basé sur les livres Freakonomics de Steven D.Levitt et Stephen J. Dubner, ce podcast explore « le côté caché » de toute chose en décortiquant les principes qui sous-tendent les sujets d’actualité, la pop culture, les enjeux politiques ….

    Le lien pour télécharger les podcasts : Freakonomics Radio

Les meilleurs podcasts pour apprendre l’espagnol

  • News in slow spanish
  • Créé par une équipe de linguistes et de journalistes, News in slow spanish est un podcast spécialement dédié à tous ceux qui veulent apprendre l’espagnol en écoutant des podcasts. Comme son nom l’indique, il s’agit de podcasts parlant de l’actualité, dans un espagnol particulièrement bien articulé et, surtout, lent.

    Le lien pour télécharger les podcasts : News in slow spanish

  • Nómadas
  • Produit par la radio publique espagnole (Radio Nacional de España), Nómadas est un podcast de voyage. Chaque semaine, un bout du monde différent, raconté à travers des histoires, des portraits, des sons, des voix recueillies aux quatre coins du monde, dans un espagnol très accessible.

    Le lien pour télécharger les podcasts : Nómadas

7 / Essayez de tenir un journal intime

Pour apprendre une langue étrangère rapidement, le meilleur moyen reste d’avoir un(e) proche avec laquelle pratiquer cette langue. L’idéal, même, est de tomber amoureux : je ne connais aucune méthode plus efficace et plus motivante que de vouloir séduire et/ou entretenir une relation avec une personne qui ne parle pas votre langue. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle j’ai réussi à parler espagnol couramment aussi rapidement.

Ce n’est évidemment pas quelque chose qui se prévoit. A défaut d’avoir quelqu’un, tenir un journal intime dans une langue étrangère fonctionne merveilleusement bien. Il ne s’agit pas d’être Virginia Woolf, et d’écrire de grandes considérations philosophiques et métaphysiques sur l’état du monde et les choses de la vie ; mais, plutôt, de raconter les choses les plus banales de votre quotidien, de façon très courte, sur le ton de la conversation. « Aujourd’hui, j’ai eu envie de manger une pomme. Mais, comme ce n’est pas la saison, je suis plutôt aller chercher des châtaignes ». C’est inintéressant, d’accord, mais écrire une phrase comme celle-ci, tous les jours, dans un carnet, vous permettra d’assimiler un vocabulaire de base (et une syntaxe) extrêmement rapidement. L’important, lorsqu’on apprend une langue, est de formuler des phrases à partir du vocabulaire qu’on apprend. Des phrases qui viennent de soi, qui nous obligent à mobiliser, au plus profond de notre cerveau, l’ensemble des règles de grammaire, de conjugaison, de syntaxe, de style, qui font qu’on s’approprie activement une langue.

8 / Faites le plein de livres, de films, de séries en V.O.

Enfin, le conseil le plus courant, le plus bateau, le plus usité qui existe : lire des livres dans la langue que vous apprenez, regarder des films, écouter de la musique en faisant attention aux paroles prononcées, « bingewatcher » (quel horrible terme) des séries sur Netflix … C’est un bon conseil, utile et valable mais qui, cependant, ne fonctionne que si l’on participe activement.

Regarder passivement une série en VO ne suffit pas. Il faut également :

– éviter de mettre des sous-titres
– ou mettre des sous-titres en VO (en espagnol sur un film espagnol)
– mettre régulièrement la vidéo en pause pour répéter des phrases, chercher des mots de vocabulaire qu’on ne connait pas
– revoir l’épisode ou le film plusieurs fois en essayant de se rappeler des-dits mots de vocabulaire

Sinon, vous passerez certes un bon moment, et vous vous familiariserez passivement aux sonorités de la langue ; mais, personnellement, après avoir passé vingt-cinq ans à regarder des animés japonais, je ne suis toujours pas capable de mener une conversation dans la langue de Mishima.


Chris

Journaliste indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *