Premier sujet de reportage: la COPA AMERICA (Juillet 2011)

10 juin 2011 6 h 03 min

foot argentine

Mon premier reportage va parler de …. Football.

Oui. De sport. De Foot. Un sujet qui n’intéresse probablement aucun de mes lecteurs – et c’est le pari que je fais pour mon premier sujet. Arriver à parler d’un sujet très souvent présent dans les colonnes des journaux – polémiques en Equipe de France, résultats de la Ligue 1, interviews de joueurs … – sous un angle nouveau, avec un nouvelle approche, une nouvelle façon de raconter le monde du sport et du football. Arriver à vous intéresser et surtout, à vous INFORMER sur une partie de la réalité de ce monde-là.

***

Un fait : l’Argentine est le plus grand exportateur de joueurs de football du monde. D’après une étude de l’agence Euroamericas Sports Marketing, plus de 1800 joueurs ont été exportés à l’étranger entre 2009 et 2010, contre 1440 pour le Brésil. En cinq ans, les exportations ont augmenté de … 800 %.

C’est un véritable business, ultra-lucratif. On forme des joueurs à la chaîne, comme on élève des vaches et du blé pour les exporter sur d’autres continents. Certes – parmis eux, il y a des joyaux comme Messi (le meilleur joueur du monde à l’heure actuelle). Mais pour un Messi, que deviennent les 1799 autres joueurs exportés ? La plupart finissent dans un club européen de seconde zone, ou dans une ligue au niveau de jeu misérable. Quelques superstars apparaissent dans les grands clubs mais, un peu plus à l’est, des centaines d’adolescents qui ont entre 15 et 18 ans finissent en Roumanie, en Russie, ou en Ukraine. 

***

Au mois de Juillet 2011 va se dérouler en Argentine la COPA AMERICA 2011, un tournoi de football où s’affronteront les meilleures équipes nationales d’Amérique Latine. Brésil, Argentine, Mexique, Paraguay, … – c’est l’une des compétitions sportives les plus suivies au monde, et les audiences se comptent en milliards.

Un concentré de football, l’âme et la religion latine. Le moment parfait pour faire un reportage sur les élevages de joueurs de foot.

***

Comme prévu, une série de … 11 reportages (les prochains en auront 12), le plus souvent possible en immersion :


Reportage n°1 – Le Reportage de présentation

C’est une INTRODUCTION, le genre de reportage qu’on peut faire depuis son ordinateur, depuis son bureau, le cul sur la chaise et les données à récolter, trier, restituer. Un article synthétique qui présente les données principales à connaître (qu’est-ce que la Copa America ? Chiffres, statistiques, noms de joueurs, équipes, enjeux, ….) pour pouvoir rendre intelligible le sujet. C’est là où je pose les problématiques (d’où sortent les 1800 joueurs formés ? Que deviennent-ils ? Que deviennent ceux qui sont recalés des centres de formation ? Comment s’organise le système des centres de formation ?).

Un modèle : le très intéressant article de Philippe Mesmer sur la vague Pop-Coréenne (qui n’est pas resté le cul planté sur sa chaise, mais qui offre une très intéressante présentation de « Kezako-la-pop-coréenne-et-pourquoi-c’est-un-intéressant-phénomène-de-société-et-quelles-questions-ça-soulève »).


Reportage n°2 – Le match d’ouverture

On commence à rentrer dans le sujet, avec un article de terrain qui raconte le premier match de la Copa America entre l’Argentine et la Bolivie, le 3 Juillet 2011.

L’idée originale était de laisser trois caméras à trois endroits différents : une caméra dans le stade, une caméra dans la rue/dans un bar, une caméra dans un foyer argentin, et faire un montage qui suit le déroulement du match en mettant ces trois lieux face à face, en miroirs, ou plutôt en vase communicants, avec un texte écrit à côté pour « l’analyse » de ce que l’on y voit.

La vidéo aurait montré, illustré, immergé l’internaute dans un match de football argentin. Vivre un match de football national en Argentine est l’une des plus grandes expériences que peut faire un voyageur – si si, vraiment – et la vidéo l’aurait montré. L’ennui, la passion, la folie, la joie, les cris, pour dire à quel point ce sport est important pour la culture argentine. On y aurait vu des pistes d’explication, des semblants de réponses à la question: « pourquoi l’Argentine est-il le pays qui exporte le plus de joueurs de foot ». On aurait vu le décor, la scène de théâtre, avant d’entrer dans les coulisses avec les reportages suivants.

Malheureusement … Les billets d’entrée pour le match représentaient un investissement trop important pour mon budget (ultra-serré). Du coup, je ne sais plus trop quoi faire – mais il est sûr et certain que je vais vous raconter ce match d’ouverture, qui promet d’être fou, fou, fou. Probablement avec ma seule plume et quelques photos.


Reportage n°3 – Portrait d’un joueur lambda.

Les journalistes sportifs, et la presse sportive en général, ont un gros défaut : celui de s’intéresser en priorité aux meilleurs joueurs.

J’aimerais délaisser les stars, et partir à la rencontre des joueurs plus « normaux ».
Les anti-héros.
Ceux qui chauffent le banc de la sélection argentine, ceux de l’équipe de Bolivie, ou ceux du Costa Rica. J’aimerais trouver un joueur et dresser son portrait, pour raconter en filigrane le monde du football sud-américain (avec ses moments de gloire, et ses trop nombreux travers) et mettre un visage sur les milliers de joueurs « anonymes », sur les acteurs d’une pièce regardée par des milliards de personnes.

Quel parcours ont-ils suivi ?
Quelles possibilité de reconversion pour ceux qui ne seront pas journalistes sportifs, commentateurs TV ou consultants ?
Quelles trajectoires de vie ?
Quelle rémunération ?
Quelle gloire ?
Quel sentiment ?
Quelle relation avec les sponsors, financiers ?
Quelle relation avec le monde des paillettes et des superstars, dont-ils ne font pas partie ?
Etc.

Modèle : n’importe quel portrait de Libé.


Reportage n°4 – Portrait des aspirants footballeurs

Après avoir rencontré les vieux, j’irai voir les jeunes. Partir à la rencontre des jeunes qui rêvent de suivre les pas de Maradona et de Messi, être auprès d’eux lorsqu’ils regardent l’équipe albiceleste jouer, recueillir leurs témoignages, leurs rêves …

« Messi, un mythe de réussite sociale pour des milliers de familles pauvres de Buenos Aires »

Parce qu’à travers les portraits des aspirants footballeurs, c’est peut-être un portrait en creux d’une (importante) frange de la société argentine qui se dessine. Comme j’ai pas de Rédac’ chef pour me dire si ça peut être intéressant, eh bien, j’y vais – et on verra.


Reportage n°5 – Rêves éclatés


Photoreportage sur les jeunes joueurs qui ont réussi à intégrer des centres de formation … mais ont vu leur carrière s’arrêter pour cause de blessure.


Reportage n°6 – Les élevages de jeunes joueurs …

« Comment l’Argentine forme les joueurs les plus demandés sur le marché international du football »
= immersion complète dans un centre de formation. Comment ça marche, quel est leur quotidien, d’où viennent les recrues, etc.

terrain foot


Reportage n°7 – … une manne économique considérable pour l’industrie Argentine ?

Essayer de comprendre comment les clubs et les académies de football transforment ces jeunes joueurs en ressources très lucratives … pour éponger leur situation financière, souvent très endettée. Quelles stratégies économiques mettent-ils en place ? Qui se cache derrière ces business ? Combien engrangent-ils ? Etc. Honnêtement, je ne sais pas du tout si j’arriverai à avoir accès à ces données et à ces personnes (sûrement pas tout seul et sans aide), mais on verra bien.


Reportage n°8 – Les Agents de joueurs


Ronaldo, l’ancienne superstar de l’équipe du Brésil, a ouvert une agence de joueurs. Ils jouent l’image et la réputation de leurs poulains lors de cette compétition, comme on joue son étalon dans une course de chevaux. J’aimerais essayer d’avoir accès à l’un de ces agents, le suivre et comprendre un peu plus ce métier – directement responsable des sommes exorbitantes qui servent de salaire aux joueurs de foot. Bref, c’est un peu répondre à la question que tout le monde se pose : mais pourquoi donne-t-on des millions à des gens pour courir après un ballon ?


Reportage n°9 – Les recruteurs étrangers


C’est la suite logique du reportage précédent. Qui sont-ils ? Où sont-ils ? Que font-ils ? Cf téléphoner à un club français pour savoir s’ils ont envoyé quelqu’un en Argentine. En suivre un, façon envoyé spécial.


Reportage n°10 – La Finale


Idem que le reportage n°2, mais pour la Finale.


Reportage n°11 – Synthèse / conclusion

Article synthétique qui reprend les principaux éléments des reportages précédents. Un Best Of, en quelques sortes. Le genre de Grand Reportage que vous pourriez lire dans la presse classique – même si le mien donnera la part belle à l’analyse et l’opinion de ma pomme sur ce que représente la Copa America.

***

Bon.
C’est mon premier sujet.

Il est un peu expérimental et tout sera loin d’être parfait, mais ce premier sujet m’apprendra tout un tas de choses (c’est le but du voyage) tout en me servant d’étalon de mesure pour jauger de ma progression au fil des 7 années à venir. C’est un peu mon heure d’évaluation, pour savoir combien d’heures de conduite je devrai faire avant d’être prêt pour passer l’examen de journaliste super-compétent, super-pro et super-reconnu… Tout en profitant de l’actu qui est à ma portée, ici, en Juin-Juillet 2011.

… PS : et les gens qui sortent d’une prépa auront reconnu un célébrissime modèle de plan en trois parties. Argh.

20 Commentaires

  • Tiens ici en Colombie en Aout, c’est la coupe du monde FIFA des moins de 20 ans, il me semble!

    • Fabrice je confirme, 29 juillet début du mondial -de 20 ans et c’est un grand événement ici en Colombie. Le foot est très suivi et d’ailleurs la jeune équipe colombienne affronte les espoirs français cet après midi à Toulon… et le premier match de la sélection moins de 20 ans colombienne aura lieu dans le stade del Campin à Bogota contre l’équipe de France.
      Au-delà c’est surtout une occasion de faire venir beaucoup de touristes en Colombie et de donner une bonne image de la Colombie. D’ailleurs coca cola a lancé une campagne de video des habitants qui s’engagent à faire de la Colombie la meilleure hôte et la mairie de Medellin nous a fait des belles affiches pour nous expliquer que « Medellin es mundial »… Affaire à suivre pour ceux qui s’intéresse à l’aspect social et politique du foot !

      • Si j’avais suffisamment d’argent, j’aurais fait un petit tour en Colombie pour voir ça, ça m’aurait vachement intéressé ! Mais je me disperse encore, je me disperse …

        • Chris,

          Tu es le bienvenu quand tu veux ! Samedi soir c’était la finale de la ligue Postobon (nationale) C’est l’Atletico Nacional de la région de Medellin qui a gagné et je peux te dire que ça a été la fête ici… Vivement la coupe du monde !
          laure Dernier billet publié : GuatapéMy Profile

      • Tiens, peut-être je vais prolongé encore un peu la Colombie. Déjà à la base, j’avais prévu de partir pour le Panama début juin:-)

        Laure, tu es Medellín? J’y vais pour une semaine la semaine prochaine, on se prend une petite bière?

  • J’attends de pied ferme les 27 sous-sous-parties. :)

    • Tu les auras – parce que j’ai l’horrible habitude de construire mes reportages comme je construisais mes dissert’. Question d’équilibre et de concision, ça m’oblige à faire le tri entre les informations les plus intéressantes à donner … Comme quoi, ça nous suit toute notre vie !

  • J’aime le foot, j’aime les voyages, j’adore ton projet de reportage. C’est audacieux mais fichtrement intéressant. Impatient de te lire. Bon courage. En attendant le coup de sifflet du premier match, lâche un peu de lest au voyageur (tu lui as trouvé un prénom ?).

    • Merci beaucoup Stéphane ! J’ai beau chercher, je n’arrive pas à trouver de prénom au voyageur. Mais j’ai un petit projet dans un coin de ma tête qui lui permettra probablement de s’épanouir à merveille :)

  • Salut Chris! Je suivrai ce reprotage avec intérêt. Non pas que je suis amateur de foot, mais pour en connaitre davantage sur le sujet!
    Yves Destination-Terre Dernier billet publié : Une maison en échange d’un RialtaMy Profile

  • Salut !

    En tant que fan de foot j’attend ton reportage avec beaucoup d’impatience ! Ton projet est génial, il y a tout ce que j’aime la dedans, déjà rien que le fait d’interviewer un joueur moins connu je trouve ça très intéressant…

    En tous cas bonne chance et moi aussi, j’espère un jour vivre cet événement mais dans les tribunes (et en dehors) !

    PS : le match d’ouverture c’est pas le 1er ?

    • Merci beaucoup Juan ! Si, le match d’ouverture est bien le premier, j’ai écris le 3 par erreur parce que je vais aller voir Brésil – Equateur ce jour-là … J’espère arriver à faire ce que je souhaite, c’est loin d’être gagné d’avance mais qui ne tente rien n’a rien :) – en tout cas, je ferai mon max pour pouvoir t’y plonger comme si tu y étais !

  • Salut :),
    Artn’sport est un blog actualité foot, avec plus de 800-2000 visites par jour.
    Sur ces 7 mois, nous avons fais un nouveau design, un nouveau site le 18 juin, un magazine foot qui sort chaque mois, on sponsorise un club féminin, des partenariats, un chat et maintenant une web radio.
    Nous avons pas mal de projets comme d’autres magazines et reportages etc…
    Et je voulais savoir si nous pouvons partager tes articles déjà pour te faire connaitre, mais surtout car nous avons la même passion du foot et du voyage et que je risque aller en Argentine d’ici 3ans :)
    écris moi : benyahiatoufik@hotmail.fr
    Artn’Sport Dernier billet publié : La valse des entraineurs !My Profile

  • J’ai hâte :)
    Notre passion est la même, pourquoi pas la faire partager ensemble non? :)
    Artn’Sport Dernier billet publié : Flavien Michelini nous livre sa réaction après sa signature au Bangkok Glass !My Profile

  • Tu peux me joindre rapidement? Par skype sa te dit?
    artnsport mon pseudo
    Artn’Sport Dernier billet publié : Connor Wickham signe à Sunderland !My Profile

  • Cet article donne une entrevue sur un système pas toujours très net….

Laisser un commentaire

requis

requis

facultatif


CommentLuv badge