Que faire à La Paz (Bolivie)?

Que faire à La Paz ? En vivant 3 mois dans cette ville, et grâce à une histoire d’amour avec une jolie Bolivienne, j’ai eu l’occasion d’explorer toutes les facettes de la capitale de la Bolivie. Certaines choses à voir et à faire sont connues ; d’autres le sont beaucoup moins : jouer au Black Jack, voir des mamas boliviennes se crêper le chignon (au sens propre), acheter une kalachnikov (ou en tout cas, en chercher une – c’est tout aussi marrant), manger un lama … Voici mon best-of très subjectif des choses les plus sympas à faire à La Paz pour apprendre à connaître et apprécier la ville.

que faire a la paz

Vue sur l'Illimani depuis le Pont des Amériques

1) Voir un combat de Cholitas

Clairement la chose la plus drôle à voir et à faire à La Paz. Pour voir de quoi il s’agit, allez voir cet article. De nombreux touristes ont peur du côté « kitsch » de ces combats, de leur côté ridicule et suranné : sachez qu’il n’en est rien. Il y aurait de très nombreuses thèses de sociologie / d’anthropologie à faire sur les combats de Cholitas mais retenez surtout que leur scène est une tribune, un cri du cœur, un discours sur l’étendue des inégalités hommes / femmes et du racisme en Bolivie. Il faut lire quelques articles sur la société bolivienne pour arriver à percevoir cet aspect des combats ; mais, si la sociologie n’est pas votre fort, il suffit d’observer la foule, les spectateurs, la réaction des Boliviens, leurs rires et leur gêne, parfois, pour en apprendre énormément.

Comment s’y rendre ?

Les combats ont lieu tous les dimanches, à El Alto. L’entrée ouvre à 16h et les combats commencent entre 17h00 et 17h30, jusqu’à 19h30. Pour y aller, prendre n’importe quel bus ou taxi collectif qui indique ‘Ceja’, et demander à s’arrêter près du ‘multifunctional’. C’est là qu’ont lieu les combats. Vous pouvez également passer par une agence du centre de la ville : vous aurez droit au transport, et aux meilleures places, premier rang face au ring.

Prix : 50 bolivianos (5€) pour les étrangers (qui ont les meilleures places, l’accès exclusif aux toilettes, une collation et un petit souvenir sympa), 15 bolivianos pour les nationaux.

2) Le marché Camacho

A quelques pas de la fuente del Prado (le centre névralgique de La Paz), le marché Camacho est un excellent endroit pour faire une pause gourmande à prix très raisonnable. Vous pourrez y manger une salade de fruit pour 0,60 €, boire un jus de fruit pressé pour 0,40 €, boire un Api (une délicieuse boisson chaude faite avec du maïs violet) pour le petit-déjeuner ou pour le goûter, accompagné d’une empañada au fromage pour 0,60 €. Ou un thé. Ou un café. Ou acheter des fruits bizarres et bons. Bref, un excellent endroit pour délicieusement perdre son temps.

3) Le marché noir

Le lieu est réputé ‘un peu dangereux’ – et pour cause, on y vend tout ce qu’on vole aux quatre coins du pays. Des appareils photos, des télévisions, des portables, des livres … Evitez de vous y trimballer avec votre tête de touriste et vos objets de valeur, mais allez-y les yeux grands ouverts et la curiosité au bout des doigts.

Comment y aller ?

En demandant à n’importe quel chauffeur de taxi, ou en remontant la ville au delà de la rue Sagarnaga et du marché aux Sorcières, vers l’ouest de la ville depuis l’église San Francisco.

4) La feria 16 de Julio

Situé à El Alto, c’est le plus grand marché du monde, le plus haut perché (5000 m d’altitude, 200 m plus haut que le Mont Blanc), avec une vue incroyable sur la ville, les montagnes, et le ciel. On y trouve tout et n’importe quoi à bas prix, des ustensiles de cuisine, des vêtements militaires, des DVD, des tissus, des armes à feu, des canapés ou des bouches d’égout.

Comment y aller ?

Le Jeudi et le Dimanche seulement, en prenant le téléphérique ou n’importe quel transport qui indique ‘Ceja’

5) La Zona Sur : la vallée de la Lune

La Zona Sur, c’est le côté chic et bourgeois de la ville. Un monde à part, complètement coupé du reste de La Paz, où le teint de la peau est plus clair et où l’argent semble plus facile à débourser malgré des prix plus élevés. Boutiques de mode, chics et bons genres, cafés hors de prix, maisons luxueuses, rues enjolivées et propres et sans mendiants ; un autre monde intéressant à découvrir si on n’y prend pas racine.

La Zona Sur est également la porte d’entrée aux endroits plus ‘sauvages’ de La Paz : on est à dix minutes en bus de parcs naturels, des montagnes vierges à escalader, et avec un peu de curiosité, on y trouve d’incroyables points de vue d’où admirer la ville de nuit, remplie de lumières et de montagnes découpées dans l’obscurité, comme si les étoiles étaient tombées du ciel pour venir se poser sur le flanc des collines.

Comment y aller ?

En prenant n’importe quel transport qui indique Obrajes ou Calacoto ou San Miguel, et en demandant à s’arrêter où bon vous semble.

6) Les jeux d’argent

La Paz est remplie de salles de jeux d’argent, souvent clandestines : beaucoup de machines à sous, et des tables de poker ou de Black Jack pour espérer décrocher la fortune au bout de la pièce. Souvent, ces lieux servent à blanchir l’argent du narcotrafic ; ils sont toujours pleins à craquer, et toujours très intéressant à observer.

7) Les restaurants de Sopocachi

Le meilleur restaurant français de Bolivie est aussi l’un des meilleurs restaurants dans lequel j’ai pu mettre les pieds en Amérique latine : La Comédie Française, dans le quartier branché de Sopocachi, autour de la Plaza Avaroa. Pour 5 €, pour pourrez y manger un lama accompagné de sa sauce au Roquefort, un steak tartare ou encore, une délicieuse crème brûlée ou une incroyable tarte Tartin ! C’est également dans ce coin qu’on trouve le Paladar, meilleur restaurant brésilien du pays qui a ouvert deux petites succursales dans la Zona Sur, ou la plus haute fondue suisse du monde (avec raclette et saucissons !). Dans beaucoup d’endroits, vous pourrez piquer un plan de la ville indiquant quelques bons restaurants et/ou endroits où sortir la nuit ; le tout à des prix pas chers pour la bourse d’un Européen !

8) Le théâtre municipal et la cinémathèque

Pour y faire le plein de culture contemporaine bolivienne.

9) La plaza Murillo le dimanche après-midi

Y’a des pigeons (beaucoup), des familles et des enfants (énormément), peu de circulation automobile et une jolie vue sur la ville. Un bel endroit où flâner en observant les Boliviens s’amuser et prendre du bon temps. C’est également un bon point de départ vers des balades sympas dans la ville, vers le Pont des Amériques ou la rue Sagarnaga par exemple.

10) Gravir le Chacaltaya en dix minutes

Le Chacaltaya, c’est est un sommet de 5395 m situé à 30 km au nord de la ville. Pendant longtemps, un énorme glacier vieux de 18 000 ans s’y trouvait, fier et majestueux ; mais il a disparu en mai 2009 alors que les scientifiques pensaient que cela ne se produirait pas avant 2015.

On peut toujours s’y rendre, en prenant un bus collectif depuis El Alto ; c’est à une heure de route et, à l’arrivée, on peut facilement gravir à pied la dernière arête en une dizaine de minutes. La vue est incroyable ; la cordillère et l’Illimani, le Huayna Potosi et le Condoriri, l’Altiplano et le Lac Titicaca y sont superbes.

Plus d’infos : http://wikitravel.org/en/Chacaltaya

Catégories : BlogBolivie

Chris

Journaliste indépendant

21 commentaires

Julien · 10 février 2012 à 18 h 20 min

Sympa cette petite liste qui est diversifiée en plus. La Paz est une ville méconnue que j’aimerais bien visiter.
Faut quand même s’habituer un peu pr le marché à 5000m ou le sommet qui a perdu son glacier. Ce n’était pas trop dur d’aller fouiner dans les puces à 5000m ? :p

    Chris · 23 février 2012 à 0 h 42 min

    Si ! Mais rien que pour la vue, le jeu en vaut la chandelle

benjieming · 10 février 2012 à 22 h 51 min

Nice!

Julien@Voyageur-Independant · 12 février 2012 à 18 h 06 min

Sympa une rando à plus de 5000m en 10 mn lol! Les combats, ça doit être terrible!

Piotr · 13 février 2012 à 5 h 49 min

« mais il a disparu en mai 2009 alors que les scientifiques pensaient que cela ne se produirait pas avant 2015. »

[en mode écolo dépressif] Cela m’attriste de lire ce genre d’évènements… la tristesse est que cela en devient banal, normal. Je me demande… quel visage aura la Terre dans 50 ans, déformée, polluée, ravagée par nos soins.

Tu me ramènes une kalachnikov ? j’ai lu sur Slate.fr que c’etait l’arme du XXe s !

    Chris · 23 février 2012 à 0 h 41 min

    J’ai essayé de t’en chercher une avec Anh et Bruno de Roundtrip, mais comme ils avaient trop des têtes de gringo, on ne nous a pas laissé entrer 🙂

      Bruno · 2 mars 2012 à 9 h 38 min

      Olala genre c’est nos têtes de gringo ! Toi aussi tu te trimballes avec un sac à dos 😉
      Bon, Chris, guide touristique à La Paz, je signe tout de suite pour les visites.
      Le jour où l’on retourne là-bas c’est Comédie Française (sans saucisson malheureusement, et pâté de truite à la place) et Cholitas !!!

sarah · 14 février 2012 à 17 h 09 min

ben mince alors, j’ai passé presque une semaine à La paz, et je suis passée à côté de pleins de trucs… faut dire que j’étais complètement crevée, à m’essooufler totue la journée à monter les côtes… et t’as essayé les bars à coke le soir? moi j’ai pas osé, mais dans les boîtes classiques ça circulait pas mal et bcp se frottent le nez en sortant des toilettes…

    Chris · 23 février 2012 à 0 h 40 min

    Eh ouais, une semaine c’est pas assez ! Mais je comprends tout à fait la flemme que t’as pu ressentir la première semaine … J’y suis resté deux mois, j’ai eu le temps d’en faire mon fief – par contre, les bars à coke non, j’ai pas essayé, ni les boîtes d’ailleurs – j’avais des activités nocturnes plus saines et plus rigolotes :p !

Mélissa · 14 février 2012 à 20 h 01 min

Et tout ça à 5000 mètres et plus… OUF!
Ca prend combien de temps pour s »habituer?

    Chris · 23 février 2012 à 0 h 36 min

    Environ une semaine pour être complètement habitué … Mais je n’avais pas besoin de m’acclimater, je l’avais déjà fait à San Pedro de Atacama au Chili !

fabrice · 20 février 2012 à 0 h 36 min

Voilà un article qui tombe bien!
J’essaye cela dans 3 semaines!

    Chris · 23 février 2012 à 0 h 38 min

    C’est con de se rater de deux semaines quand même !

gilles · 23 février 2012 à 9 h 44 min

Et pour ce qui est du ski, y a moyen de trouver de bons spots à à La Paz ?

meetonearth · 28 avril 2012 à 20 h 40 min

Étant tout juste arrivés a la Paz, tes infos sont geniales! Merci! Steph et Max

Alexandre · 26 août 2012 à 18 h 08 min

Merci pour ton article. Je suis fasciné par l’Amérique Latine en général, et par La Paz en particulier. Ton article donne vraiment envie de prendre son temps pour s’y balader.

Gabriel · 13 avril 2013 à 5 h 36 min

Salut,
j’ai eu l’occasion d’aller à la Paz il y a environ 6 mois. C’est une ville très étrange : dans l’ensemble elle est moche, mais l’ambiance y est assez attrayante, notamment du fait des nombreux marchés. Concernant ces marchés, je raconte mon expérience sur mon blog : http://www.voyageenameriquelatine.fr/marches-la-paz-bolivie/ . La Paz est sans aucun doute une ville où il faut passer quelques jours.

Blog Voyages · 18 août 2013 à 17 h 17 min

Salut,
Sympa ton article. Je suis tombé dessus un peu par hasard, et je n’avais pas vraiment pensé visiter cette région du monde tout de suite, mais ton article donne envie. La paz à l’air d’être une très belle ville.

La Paz · 27 août 2014 à 12 h 42 min

Vraiment génial ton article. J’ai adoré !

Tim · 5 septembre 2017 à 19 h 18 min

Merci pour ces infos ! On est en ce moment à La Paz et on hésitait à repartir assez vite. Finalement, on va peut-être y rester quelques jours. Les combats de Cholitas doivent vraiment être dingues 🙂

Zoe · 13 mai 2018 à 22 h 10 min

Salut !
Super ton article, merci. On voulait aller au Chacaltaya, mais à l’hôtel ils nous disent qu’on ne peut pas y aller sans tour… te rappelles tu où exactement il faut prendre le colectivo pour y aller solo???? Merciii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *