nowmadnow

Aline, c’est une chieuse.

Du genre à ne pas vous laisser manger tranquillement votre poulet frit parce qu’elle s’amuse à vous mettre des frites dans l’oreille.
Du genre à s’essuyer sur vous après avoir laissé tout le contenu d’une salteña dégouliner sur ses mains.
Du genre à vous obliger à faire trois aller-retour de 30 minutes dans le froid et la pluie parce qu’elle est pas fichue d’attendre quelqu’un qui est (un peu) en retard.
Du genre à vous obliger à marcher et à prendre des escaliers parce qu’elle adore ça (pas moi)

Elle s’habille souvent avec des vêtements qui ressemblent à un pyjama, parce qu’elle ne se balade qu’avec deux sets de fringues. Mais rendons lui hommage, car Aline est probablement la seule personne sur cette planète à pouvoir porter des pyjamas dans la rue avec classe et élégance. Elle a quelque peu l’air d’une comtesse descendue incognito dans le monde des mortels et des manants, le maintien toujours droit (surtout à table), la tête haute et le regard perçant. Ca doit venir de ses nobles origines ; il faut dire qu’elle descend au moins de Vercingétorix. Elle ne me l’a pas dit, mais je le sais, je le sens, je le vois – et c’est de cet illustre ancêtre qu’elle a hérité de sa fascination pour les moustaches.

Obsédée par la nourriture

Heureusement que nos hôtels étaient voisins (on a même pas fait exprès), car Aline a la bougeotte facile. Un peu trop, même. Toujours curieuse, toujours en train d’aller vers les gens ou vers un quelque part, incapable de pouvoir tenir en place ; et la seule planche de salut pour tenir Aline est de lui mettre de la nourriture sous les yeux ET sur une table. Parce que si la nourriture n’est pas sur une table, cette Belge va l’emporter pour la manger en marchant, et tant pis si ça dégouline de partout. A ce moment là, il faut fuir – car la bête essaiera de se servir de vous comme d’un sopalin.

Aline mange beaucoup, même si elle en fout toujours un peu partout donc. Elle est incapable de garder tous ses grains de riz dans son assiette et, si par malheur vous l’invitez à manger des bonbons ou du chocolat sur votre lit, immanquablement, vous vous retrouverez à passer la nuit dans la chocolaterie de Charlie.

On ne s’ennuie jamais avec elle. Toujours une question dans les startings blocks (elle en pose vraiment beaucoup), toujours partante pour tout ce que vous pouvez lui proposer (ça te tente, un championnat de kickboxing ?), toujours partante pour vous proposer de faire un truc (tu veux aller embêter de petits singes avec moi ?) ou pour vous emmener dans les endroits qu’elle a découvert suite à ses explorations urbaines (une activité dont elle raffolle – plus bizarre et lugubre est l’endroit, mieux c’est. D’ailleurs, Aline a une affection toute particulière pour les cimetières, qu’elle visite systématiquement. Je suspecte son teint très pâle d’avoir des affaires louches avec ces cimetières). Le genre à toujours vouloir tout gouter ou tout tester, toujours prête à sauter dans un wagon en marche ou à se lancer dans une nouvelle découverte, une nouvelle aventure ou une nouvelle expérience – même s’il faut parfois en payer le prix.

J’aime / J’aime pas

Elle n’aime pas les filles.
Elle n’aime pas les poneys.
Ni le communautarisme.
Ni le prosélytisme.
Ni le chocolat blanc.
Elle n’aime pas l’université.
Elle n’aime pas faire des portraits – car enfermer l’essence d’une personne entre quelques lignes serait la réduire à ces seuls traits saillants, comme la mettre en boîte et la ranger sur une étagère en lui niant la possibilité d’en réchapper.
Elle n’aime pas les gens en retard.
Elle n’aime la reine d’Angleterre (qui lui fait peur).
Elle n’aime pas Alice au pays des merveilles (qui l’a traumatisé).

Elle aime penser aux repas.
Elle aime photographier des graffitis ou des murs détruits.
Elle aime faire des pompes.
Elle aime bien avoir un sentiment de familiarité dans un endroit qui lui était auparavant inconnu.
Elle aime se lancer des défis absurdes (et m’en lancer !).
Elle aime dégeulasser une table quand elle mange.
Et elle aimerait bien faire tous les métiers du monde.

Elle est rigolote, quand elle essaie de cacher qu’elle est essoufflée, ou quand elle se vante de faire ses 200 pompes quotidiennes (j’attends toujours de la voir les faire devant moi). Quand elle essaie de vous faire croire que vous n’arriverez jamais à ouvrir un sachet de mayonnaise alors qu’en fait, pris de pitié, vous faites semblant d’en être incapable. Quand elle prend son air indigné parce que vous venez de lui sortir une super vanne, ou quand elle se plante durant trois heures devant un tag parce qu’elle est fascinée par les tags.

Obsédée par les cimetières et incapable de tenir un parapluie

D’ailleurs, dans son appareil photo / camera vidéo, Aline a :
– beaucoup d’images de tags
– beaucoup d’images de cimetières
– beaucoup d’images de bouffe en tout genre.

A se demander d’où elle sort les photos qu’elle met sur son blog.

En parlant de photo : pour ceux qui se le demanderaient, Aline est plus jolie en vrai qu’en photo.Faut avouer qu’elle a toujours une sale gueule sur les clichés qu’on prend d’elle … Y’a des gens, comme ça, qui sont photopacompatibles …

Aline ne sait pas tenir un parapluie. Au lieu de cela, elle prendra un malin plaisir à essayer de vous embêter par tous les moyens possibles en le mettant de travers, de face, de dos, à côté … Parce qu’Aline est une chieuse de première classe, le très haut de l’échelon dans la catégorie des filles les plus chiantes de la Terre. Elle aime bien vous mettre des trucs dans l’oreille (M&M’s, frites, riz, skittles, chocolat, stylos …- je suis persuadé qu’il y a un truc lacano-freudien qui se cache derrière cette obsession), se moquer de vos petites faiblesses naturelles (c’est pas de ma faute si j’ai cette gueule là quand je baille !) ou vous harceler sur des sujets sensibles (tu devrais ‘soulager’ cette fille !).

C’est une fille indépendante qui ne se laisse pas attacher ni enfermer où que ce soit. Libre, et forte de caractère, épanouie dans ce qu’elle fait et dans ce qu’elle vit – même si ce n’est toujours pas évident pour ceux qui l’entourent et qu’elle aime. Mais les regrets et la frustration sont ses plus grands ennemis et, s’ils venaient à croître, Aline serait comme un cocotier sans noix de coco.

Alors, quand elle veut quelque chose, elle le prend.

Elle a des projets plein la tête, des vies entières à remplir. Très cultivée, très cinéphile, plutôt poivre que sel – et les gens qu’elle aimerait rencontrer en voyage ?
Joey Starr, Marilyn Manson, Vivaldi (elle aime bien les bad boys), et sa grand-mère. Son groupe sanguin est A+ – d’où son antipathie pour Yannick Noah. Les livres qui l’ont fait grandir ? Tintin, Maupassant, Tchekov, et le Journal d’un fou.

Avec Aline, on a :
– installé un camp de base devant une prison pendant une bonne semaine.
– ralé (beaucoup – à ce titre, et malgré sa belgitude, elle fait honneur à la France).
– rit (encore plus)
– mangé libanais, japonais, indien, thailandais, bolivien, italien, marocain, péruvien, végétarien, salteñien, judorangien, autrichien, tout en pestant parce que les Russes n’ouvrent jamais
– apprécié le plaisir de marcher longtemps sous la pluie avec un parapluie
– cherché des alcooliques sous un pont, dans des endroits mal famés, dans un marché …
– assisté à des combats de catch de mamas boliviennes (et on a bien rigolé pendant trois heures)
– bu (beaucoup) – mais que du thé hein, parce qu’elle ne boit pas et ne fume pas, c’est une fille bien
– vu des combats de kickboxing
– eu beaucoup d’idées et de conversations débiles
– fait la fortune d’une vendeuse de DVD pour nos soirées-films-cool-et-de-préférence-post-apocalyptique – bah ouais, le voyage c’est chouette mais parfois, c’est bien aussi de se caler dans un lit.

Bref.

Aline est l’une des plus belle rencontre de mon voyage.
… malgré la frite qu’elle m’a mis dans l’oreille.

Catégories : ArticleBlogRécits

Chris

Journaliste indépendant

46 commentaires

Nicolas · 31 décembre 2011 à 16 h 36 min

Bon ya eu bisou ou pas?
Vu la description enflammée je dirais oui \o/
Quoique ça fait un peu garçon manqué pas très très propre tout ça 😀

    Chris · 31 décembre 2011 à 17 h 14 min

    Hahahaha, j’étais sûr et certain que quelqu’un dirait ça. Sans trop savoir pourquoi, je misais plutôt sur Fabrice mais bon !

    Et, pour te répondre, non ! Si y’avait eu, on serait pas resté dans deux hôtels séparés pauvre andouille :p – et puis ouais, c’est carrément un garçon manqué pas très propre cette chère NowMadNow.

      NowMadNow · 7 janvier 2012 à 22 h 37 min

      Pas très propre? C’est encore une vanne méchante pour me faire sursauter. Et bien je te mmmmmerde mon cher, ça ne marche plus, non non non.
      D’ailleurs, je crois que c’est le moment, l’instant, il faut que tu ailles te laver les mains. Sans quoi tu ne vas pas pouvoir te concentrer.

      On a quand même eu une fugace progéniture… Tiwa, le chien qui nous adopté mais bouffait des serviettes hygiéniques en plein désert. Je ne me souviens plus si c’est toi qui l’a abandonné ou si c’est moi. Et puis les chiens, ça fait vieux couples, ça ne pouvait pas aller.

      Bisous l’affreux

        Chris · 9 janvier 2012 à 16 h 54 min

        Oh woui, Tiwa ! Il a du mourir d’une overdose de règles, le pauvre … Quant à ta prétendue propreté, j’invite quiconque ici à venir te voir manger une Salteña.

Oreille · 31 décembre 2011 à 17 h 06 min

Là, tout de suite, j’ai envie de sauter dans un avion pour vous rejoindre et trouver d’autres trucs à te mettre dans les oreilles !
Je crois que ça veut dire que l’article n’est pas trop mal écrit 😉

    Chris · 31 décembre 2011 à 17 h 15 min

    Ouiiii, viiiens, réserve tes vacances d’été pour l’Amérique Latine ! On s’amusera à pourrir la vie à des Belges ensemble !

Estelle · 1 janvier 2012 à 12 h 51 min

Woaw ! Cet article est génialement écrit !!
Vous avez dû bien vous amuser, non ? Des futurs amis pour la vie… 🙂

    Chris · 2 janvier 2012 à 16 h 01 min

    Oh que oui on s’est bien amusé – et j’espère bien qu’on sera des amis pour la vie !

      NowMadNow · 7 janvier 2012 à 22 h 39 min

      Tu ne te débarrasseras sûrement pas d’une Belge comme ça 🙂

      Il y a encore plein de choses à mettre dans tes petites oreilles.

gaspard · 1 janvier 2012 à 20 h 26 min

A la base j’aime bien ton site. Mais là, tu m’énerves.
En lisant ton article je me suis dit « j’aurais voulu l’écrire »
et ça, c’est très mauvais pour mon ego (qui souffre d’Éléphantiasis chronique).

Super style comme d’hab : Rythmé, moderne et jamais chiant.

    Chris · 2 janvier 2012 à 16 h 02 min

    Hahaha, merci Gaspard – je connais très bien ce syndrome du ‘putain-pourquoi-j’ai-pas-écrit-cet-article’ et d’ailleurs, je l’ai eu quand j’ai lu TON article sur les chansons de voyage ! :p

Charly · 2 janvier 2012 à 13 h 27 min

Excellent ! Je passe dans le coin en Août prochain … ça sera un peu tard. Jvous aurai bien payé « une frite » à tous les deux ;)Bonne année Chris.

    Chris · 2 janvier 2012 à 16 h 03 min

    Si tu peux, passe faire un tour au Brésil 🙂 ! Je suis sûr qu’ils ont plein de frites oreillo-compatibles. Bonne année à toi aussi Charly

tunimaal · 2 janvier 2012 à 13 h 36 min

Aline, on se voit quand tu veux… tu semble être une bonne vivante et voyager avec toi doit être bien fun… Je te guarantie que je suis plutôt du genre à partir dans des délirs spontanés…. plus sérieusment on voit qu’elle s’éclate au moins… C’est cool

    Chris · 2 janvier 2012 à 16 h 04 min

    Ha-ha-ha-ha-ha-ha ! Je laisse à Aline le soin de répondre à cette petite annonce de rencontre à peine voilée. Mon pauvre, si tu savais …

Piotr · 2 janvier 2012 à 15 h 16 min

Tu places la barre haut ^^

    Chris · 2 janvier 2012 à 16 h 05 min

    C’est-à-dire 🙂 ? A quel niveau ? Sur l’échelle de la « pourrirlavie-tude » ?

      Piotr · 2 janvier 2012 à 16 h 39 min

      Dans le style, article bien écrit ! 😉

Bruno · 4 janvier 2012 à 11 h 17 min

Excellent l’article ! Qu’en penses l’intéressée ?!

Julie · 4 janvier 2012 à 12 h 16 min

NowMadNow, je la savais « free bitch » et maintenant la voilà aussi chieuse… je note.

(ouais je note tout)

    Chris · 9 janvier 2012 à 16 h 55 min

    Si tu savais … tu n’aurais plus de place pour tout noter sur elle !

Pierre · 6 janvier 2012 à 22 h 15 min

Très drôle cet article vraiment!
C’est marrant d’avoir une version extérieure de NowMadnow.
Merde, tu casses un mythe quand même. Je ne pourrais plus son blog sans penser à cet article.
Peut-être que c’est très bien comme ça et que les mythes doivent être détruits 😉
Bonne continuation!

    Chris · 9 janvier 2012 à 16 h 56 min

    Haha, c’était bien le but, parasiter le site de NowMadNow en gravant dans la tête de ses lecteurs l’image d’une chieuse pas possible qui a l’air méga-sérieuse sur son blog ! Mais en fait, non !

NowMadNow · 7 janvier 2012 à 22 h 31 min

Beuh c’est moins drôle de mettre des choses dans les oreilles des primates! Ils s’en vont, toi au moins tu as la politesse de râler. Et de me critiquer.

Pfff, c’était génial ces trois semaines en ta sale compagnie Sopito. Là, en comparaison, je m’ennuierais presque… Je ne vais plus au resto mon cher! J’ai pas trouvé de tags dans la forêt amazonienne. Alors j’ai fait des pompes et compté les bestioles qui venaient squatter dans ma chambre (singes, rats, chauve-souris, gros rongeur non identifié qui aime les biscuits…). Tu vois, ça devient grave.

Bon. On se revoit quand/ où?

🙂

    Piotr · 8 janvier 2012 à 9 h 38 min

    Vas-y Chris, c’est dans la poche 😛
    [Piotr en mode, casseur de possibilités !]

      Chris · 9 janvier 2012 à 16 h 59 min

      Je savais que tu te servirais de ces pauvres singes pour assouvir ta soif de perversion. Tu n’as pas mangé leur foie ? Leur cervelle ? On pourrait ouvrir un resto ensemble un jour, si ton plan de reconversion te saoûle !

      @ Piotr : hohoho, qui voudrait d’une fille qui agresse tes oreilles dès qu’elle en a la moindre occasion ?

fabrice · 17 janvier 2012 à 18 h 45 min

Excellent cet article! Aline, tu dois te sentir comme chez toi en Asie du sud-est, les pyjamas c’est à la mode, surtout au Cambodge:-)

Bon, par contre Chris, c’est quoi cette réputation que tu es entrain de me faire? C’est vrai que c’est le genre de question auquel j’aurais pensé, mais je l’aurais pas posé! Je t’aurais envoyé un mail;-)

    Chris · 27 janvier 2012 à 21 h 40 min

    Hahaha – en fait, je t’imagine très bien en animateur pour speed dating ou « club med pour célibataires », va savoir pourquoi. Sûrement à cause de ta dernière vidéo où tu arbores une superbe casquette de capitaine 🙂 🙂 🙂 🙂

Lucie · 20 janvier 2012 à 19 h 29 min

Super article très bien écrit qui donne envie de faire connaissance de la demoiselle!

    Chris · 27 janvier 2012 à 21 h 41 min

    J’ai envie de répondre « on ne regrette pas d’avoir connu Aline », mais je ne sais pas si c’est vrai !

Joe Le Merou · 26 janvier 2012 à 5 h 37 min

Très joli portrait !
Ca donne vraiment envie de recevoir une frite dans l’oreille 🙂

    Chris · 27 janvier 2012 à 21 h 41 min

    Hum, tu ne dirais pas ça si les oreilles en question étaient les tiennes :p

Anh · 27 janvier 2012 à 21 h 43 min

« Aline n’aime pas les filles » ….
Bon, dommage 😀 Parce que j’en suis une ! Et Chris se révolte déjà de ma garde robe rose :$
J’espère qu’on se croisera à Lima tous les 4 pour un concours géant de lavage de main et de frites dans les oreilles !

Nancy G. Hays · 1 février 2012 à 2 h 57 min

Aline est une fille super en effet! J’espère qu’elle va rester heureux le reste de sa vie!

Curieuse Voyageuse · 6 février 2012 à 3 h 51 min

Allez, j’en rajoute une couche: « super bien écrit » (et je le pense en plus)…
C’est chouette de voir que le partage de passions aussi belles que le voyage et l’écriture aboutit sur une si chouette complicité!
Bon voyage à tous les 2 !

    Chris · 10 février 2012 à 15 h 49 min

    Merci Lili 🙂 – j’espère pouvoir te rencontrer un jour toi aussi !

      Curieuse Voyageuse · 12 février 2012 à 7 h 48 min

      Hi hi hi, ça viendra peut-être plus vite que prévu, qui sait…
      Je suis à Paris jusqu’à cet été, mais après, tout est à écrire 🙂

sarah · 11 février 2012 à 7 h 21 min

c’est vrai que là, on a tous envie de la rencontrer en vrai la miss!! top ton post! on sent vraiment le bon délire d’une forte rencontre! au plaisir de vous croiser l’un ou l’autre sur la route un de ces jours!

Max · 19 décembre 2012 à 10 h 09 min

Ah très chouette comme portrait!

Je suis un lecteur assidu de NowMadNow depuis deux ans je crois et pour moi c’est ma bouffée d’oxygène et de créativité. En plus, c ‘est sidérant de suivre ses progrès en photos et maintenant en dessin. Bref, je le recommande à tous.

J ‘ai beaucoup apprécié vos regards croisés sur la prison de la Paz et sur vos aventures en Bolive. Toi plus séreux, journaliste, près des fats, et elle avec de l’auto-dérision, de la créativité, le sens du détail.

Vous avez des styles très complémentaires en fait. Vous devriez repartir ensemble et faire quelques sujets à quatre mains, ce serait très intéressant pour vos lecteurs.

Prends garde aux attaques de la miss,

Max

tunimaal @ blog du Japon · 15 décembre 2013 à 8 h 18 min

Tiens je ne connaissais pas du tout Aline sous cet angle de vue ^^ Va falloir que je me méfie moi maintenant, mais veux quand même la voir. Je pense qu’on s’entendra bien niveau bouffe haha 😀

NowMadNow · 14 janvier 2015 à 17 h 55 min

Tic Tac, je te retrouve bientôt 🙂

Au milieu des poissons d'eau douce ! | Bien Voyager · 1 février 2012 à 0 h 09 min

[…] Je dirai que ce n’est pas non plus totalement exhaustif Je ne sais pas si à un moment, lors de la rédaction de cet article murement réfléchi, j’ai voulu faire un clin d’oeil à la prose de mon ami Chris qui a rendu hommage à Aline de Nowmadnow. […]

Blog du Voyage — Dix endroits dans lesquels j’aimerais aller dormir en 2013 · 7 janvier 2013 à 8 h 28 min

[…] Cet article est devenu l’un des plus célèbres, et l’un des plus lus de mon blog. La fameuse « frite dans l’oreille » et les pyjamas d’Aline sont devenus légendaires – aussi, me dois-je d’aller visiter l’antre, la tanière, le repère de la bête à Bruxelles afin d’écrire une suite et tout connaître sur la genèse de la voyageuse qu’elle est devenue. Genre, présequel de NowMadNow. Ca tombe bien, elle m’a invité. […]

Le Blog du Voyage | Souvenirs de Bolivie · 14 février 2017 à 13 h 26 min

[…] à refaire le monde et à se chamailler en compagnie de militants anarcho-syndicalistes. Il y a eu Aline, Bruno et Anh, et aussi Triplequis, ou Dave, le bagnard américain de San Pedro qui, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *