Au mois de Juillet 2016, j’étais en Guadeloupe, dans le cadre d’un voyage aux Antilles. Installés à Vieux-Fort, tout au sud de Basse-Terre, ma copine et moi gardions la maison d’un couple d’amis partis prendre des vacances en métropole.

Avant d’aller en Martinique, je n’avais jamais mis les pieds aux Antilles – et j’avais beaucoup d’appréhension quant à la chaleur et l’humidité, et quant à la possibilité de sympathiser avec des Guadeloupéens, qu’on m’a trop souvent présenté comme étant avares d’affection vis-à-vis des « métros » (politains). Eh bien, il faisait certes très chaud et très humide, mais je n’ai regretté aucun instant de mon séjour en Guadeloupe. Si je ne devais retenir que quelques mots de ce voyage: beauté des paysages et des plages ; humour et culture érudite des Guadeloupéens rencontrés ; rhum (vieux) et ti’ punchs ; tempêtes tropicales ; poisson frais ; des gens qui conduisent d’une façon très particulière ; travaux routiers ; force des vents et lumière grandiose qui survient après la pluie ; accras et boudins ; un milliard de plantes, de fleurs, de fruits, d’arbres et de trésors naturels à découvrir.

Petit conseil: si le voyage vous tente, et que et que vous vous verriez bien vous faire masser face à l’océan en sirotant un excellent cocktail – bref, si mettre un peu de luxe dans vos vacances vous tente mais que vous n’êtes pas millionnaire, je vous conseille de jeter un œil du côté des offres de Voyage Privé. A titre personnel, je pense utiliser leur site pour m’offrir des vacances bien méritées lors de mon voyage à venir au Cambodge. Histoire de mêler reportages, voyage routard, rencontres et repos où je n’ai plus à me soucier de rien.

Que visiter en priorité en Guadeloupe ? La liste des incontournables

Je vais vous épargner le récit détaillé de mon séjour – balades, voiture, baignade, glandouille, Zika – et vous proposer, à la place, un aperçu des choses à voir et à faire en Guadeloupe. Les endroits à voir, les coins à visiter, les choses à tester, les trucs à goûter … Que nous avons eu l’occasion d’expérimenter, ou que nous avons regretté de rater.

Les plus beaux endroits guadeloupéens en photos: à voir absolument !

Sur Grande-Terre

La pointe des Châteaux

Pointe des chateaux (manuel | MC, Flickr CC)

Les plages de Sainte-Anne

… Et Grand Cul-de-Sac marin, La pointe de la Grande-Vigie, etc

Sur Basse-Terre (que j’ai préféré – et de très loin!)

La route de la traversée

La plage de sable noir de Grande Anse (Trois-Rivières)

La Soufrière

Soufrière (Eric ROBERT, Flickr CC)

Le jardin botanique (Deshaies)

Réserve Cousteau

Réserve Cousteau (Matthias Burch, Flickr CC)

La pointe du Vieux Fort

Les Saintes

… Et Terre-de-Bas, Les moulins de Marie-Galante, La pointe Doublé à la Désirade.

Que faire en Guadeloupe ? Les activités incontournables

Visiter le Memorial Acte

J’ai adoré le Mémorial Acte. Outre le bâtiment (que je trouve plutôt beau), j’ai été complètement fasciné par les histoires de vies racontées dans ce Mémorial.

Ce n’est pas un musée, mais un endroit qui a été créé pour aborder la traite négrière et l’esclavage dans leur globalité. Sans concessions, mais avec un engagement réel pour que le souvenir ne s’évanouisse jamais. On y rencontre les héros de la résistance à l’esclavage, ceux qui ne se sont jamais soumis ; ceux qui ont combattu la traite, et ceux qui, aujourd’hui, continuent le combat contre l’esclavage moderne.

La visite est relativement courte – environ 2h en lisant tout – et mérite vraiment le détour.

Faire trempette dans les sources chaudes à … Bouillante

Se baigner dans une source chaude face à la mer est une expérience fascinante. Par contre, soyez avertis de trois choses : l’eau est vraiment TRES chaude (rappelez-vous que vous serez à BOUILLANTE), et les sources sont très, très fréquentées lors des vacances d’été et d’hiver. Il faut également faire un détour en voiture d’une heure pour y accéder alors, pour être honnête, si c’est sur votre chemin, ça vaut le coup ; autrement, n’allez pas jusqu’à faire le trajet exprès pour tester ça, vous serez probablement un peu déçu.

Se balader au Marché Saint Anne

Les marchés de Guadeloupe sont tous très colorés et valent le détour – pour les gens, les produits, le poisson, les bouteilles de rhum – mais ceux de Grande-Terre sont les meilleurs (= les plus fournis). Celui de Sainte-Anne est particulièrement connu – pour le marché près de la plage et le marché nocturne – même si j’ai trouvé que les prix étaient vraiment bien plus élevés qu’ailleurs. Néanmoins, le marché a l’énorme avantage d’être à 30s de l’une des plus belles plages de l’île …

5 accras pour un euro ! Jus de fruit frais à deux euros !

Faire de la plongée dans la réserve Cousteau

La réserve Cousteau est un endroit magnifique – mais sa beauté réelle se trouve sous l’eau, où les coraux sont encore préservés, où les poissons sont encore nombreux. Si vous êtes amateur de plongée, ça vaut vraiment le détour et ce n’est pas très cher (156 € le forfait 4 plongées). Possibilités également de passer ses niveaux avec des moniteurs très compétents.

Visiter la Grivelière

La Grivelière est une exploitation de café nichée dans la magnifique vallée de Grande-Rivière. L’habitation en elle-même vaut le détour – pour l’histoire, les histoires, le café, le lieu … Mais, surtout, parce qu’elle est le point de départ et/ou d’arrivée de très beaux treks à faire dans la vallée. Et que le chemin pour y parvenir, même en voiture, est superbe. A condition de ne pas se perdre …

Nourrir les Loris au jardin botanique de Deshaies

C’est l’un des trucs les plus rigolos à faire en Guadeloupe : nourrir (ou en tout cas, essayer de nourrir) des perroquets et des Loris, ces minuscules primates qui tiennent dans le creux de votre main. Le jardin botanique (ancienne propriété de Coluche) est également l’un des endroits les plus beaux de l’île et offre à ses visiteurs, sur 7ha, un aperçu de la très grande diversité des plantes des Antilles : rose de porcelaine, gingembre rouge, bougainvilliers en veux-tu en-voilà, hibiscus et orchidées … Sans oublier tout un tas d’oiseaux et d’arbres. S’arrêter au restaurant – qui surplombe le jardin et la mer – vaut le détour, même si vous paierez votre repas un peu plus cher qu’ailleurs pour une qualité équivalente.

Faire un footing entre la ville de Basse-Terre et Vieux fort

C’est anecdotique mais, si vous restez un peu du côté de Vieux Fort, faire un footing le long de la côte est très, très chouette. A ma connaissance, il n’y a aucun autre front de mer en Guadeloupe sur lequel il est possible de courir – dans des conditions sécuritaires en tout cas.

Parc archéologique des roches gravées

Pour les amateurs de botanique, d’archéologie et d’histoire, le parc des roches gravées vaut le détour à la fois pour la visite et les plantes que vous aurez l’occasion de découvrir sur place.

Île aux Iguanes

L’île aux Iguanes (surnom donné à Petite-Terre) est exclusivement habitée par des iguanes (et l’ONF). Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à l’île paradisiaque sur laquelle vous vous verriez bien échoué après un naufrage – et le lagon recèle une quantité impressionnante d’animaux marins qu’il est possible de voir avec masque et tuba. Une excursion d’une journée au départ de Grande-Terre.

Catégories : BlogFrance

Chris

Journaliste indépendant

3 commentaires

KorDramas · 8 mars 2018 à 12 h 27 min

Merci cest très gentil !!

Thomas · 12 mars 2018 à 17 h 01 min

Tes photos sont superbes ! J »habite en Guadeloupe donc ça fait toujours plaisir de voir des photos de mon île Tu résumes très bien chaque destinations et que dire d »autres à part que ton travail est très pro ! paperhelp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *