J-3. Bientôt le départ vers la Malaisie et l’Indonésie.

J’aime parler de Paris aux personnes que je rencontre en voyage. Parce que je trouve que, malgré tous mes voyages, elle reste la ville la plus chouette et la plus belle du monde ; parce que chaque fois que j’entends quelqu’un m’en parler, j’ai toujours une vision très différente de la capitale.

La ville la plus visitée du monde (29 millions de visiteurs en 2013) a ses incontournables – la Tour Eiffel, Notre-Dame, le Sacré-Coeur, les Champs-Elysées, le Louvre, le Grand Palais et le Père Lachaise. Mais, outre les 1803 monuments et les 173 musées à découvrir Paris reste unique pour un certain nombre de raisons qui ont tendance à me manquer en voyage, et que vous pouvez découvrir avec Viator à défaut de m’avoir comme guide.

© Cristian Bortes (Flickr CC)
© Cristian Bortes (Flickr CC)

Une histoire unique riche

A Kuala Lumpur – et dans pas mal d’autres villes du monde hors d’Europe – il est est difficile de se promener dans des centres historiques aussi riches, et aussi diversifiés qu’à Paris. La plupart des villes du monde, nées ou développées au XXe siècle, empilent des structures très fonctionnelles (les fameux plans en damier) couplées à un développement relativement chaotique et résolument orienté vers des tours toujours plus hautes.

Personnellement, je respire à Paris ; et je bénis la limitation en hauteur imposée aux constructions nouvelles, qui permet de voir encore l’horizon. Je bénis les millénaires d’histoires et le travail de conservation qui est fait ; loin des destructions systématiques en Asie. Je bénis l’harmonie avec laquelle les nouveaux bâtiments essaient de s’ajuster ; avec plus ou moins de bonheur, mais toujours dans le dialogue et non pas dans la concurrence.

Et pour voir tout ça, j’aime marcher dans les Arènes de Lutèce et faire le tour du musée de Cluny ; monter la rue Mouffetard et gravir la rue de la Montagne-Saint-Geneviève, à côté du Pantheon. J’aime me promener dans les librairies de la rue des Ecoles et dans la Sorbonne, le quartier latin et vers la Sainte-Chapelle ; sur l’île de la Cité, avec ses glaces et ses boutiques de créateurs hors de prix, mais si jolies ; j’aime l’Opéra, ou les nouveaux quartiers comme ceux de la BNF ou des quais de la Villette.

© Thomas McGowan (Flickr CC)
© Thomas McGowan (Flickr CC)

Le reste

– Et puis, il y a aussi la ligne 13
– Les crottes de chien sur les trottoirs
– L’élégance des filles, qui me frappe chaque fois que je rentre à Paris
– La classe des hommes, qui me donne toujours l’impression de sortir d’un égout lorsque je descends d’avion
– Les discussions politiques passionnées à n’importe quelle heure de la journée dans les bars et les cafés
– Les grèves, légendaires, pour le pire et le meilleur
– Mariage Frères, Terres de Café, mes deux dealers attitrés
– La passion des Parisiens pour les journaux et les livres
– Et son corollaire : les très nombreuses librairies indépendantes. Jusqu’à présent, Paris est la seule ville dans laquelle j’ai pu trouver autant de librairies différentes en me baladant.
– Tous ces gens qui écrivent, qui lisent et qui dessinent, dans la rue, sur les terrasses
– Les touristes, nombreux, partout
– Les catacombes, officielles ou pas
– Les conférences sur tout et n’importe quoi
– Les associations consacrées à tout et n’importe quoi
– Les clubs de tout et n’importe quoi
– Les salons de n’importe quoi
– Le tiercé
– Les zones musulmanes interdites aux Français (no-go zones)
– Chateau-Rouge, et le voyage en Afrique noir instantané
– Le XIIIe arrondissent, et le voyage en Asie instantané
– Les grands boulevards haussmanniens
– L’architecture haussmanienne
– Le quartier juif dans le Marais, et ses petits trésors comme le centre culturel suédois dans lequel j’adore me poser
– Le fait qu’il n’y ait pas besoin de voiture pour faire quoi que ce soit ; le fait que toute la ville puisse être parcourue à pied, le temps d’une balade qui vous fait passer d’un univers à l’autre de quartier en quartier, avec, chaque fois, une identité forte aisément reconnaissable ; passer des Batignolles à Montmartre et puis Barbès, par exemple, vous fait faire des montagnes russes sociales et architecturales.
– Le fait qu’on puisse aller partout en France depuis Paris, à cause, ou grâce au système ferroviaire centralisé. Bon à savoir : vous pouvez trouver vos billets de train avec Ouigo vers Lyon (10 €), Montpellier et Marseille (15 € – voir ici pour plus d’informations sur le site de réservation Ouigo)
– Les chemins de Compostelle qui passent par là
– Les boulangeries
– L’institut du Monde Arabe
– La Grande Mosquée et ses thés à la menthe
– La Rue du Chat-qui-Pêche

© Moyan Brenn (Flickr CC)
© Moyan Brenn (Flickr CC)

– Les carrières souterraines
– L’Algérie, le Portugal, le Maroc, la Tunisie, les Antilles, souvent présentes plus ou moins discrètement, héritage des communautés les plus importantes qui résident à Paris
– La Seine et les bateaux mouches
– Le Fast-good, cette tendance culinaire qui fait des produits de haute-gastronomie concentrés dans des menus rapides à avaler, chez Cojean ou Bert’s par exemple
– La place des Abbesses et le romantisme qu’elle dégage et insuffle
– La rue des Martyrs et toutes ses boutiques consacrées à l’art de vivre – bonne boucherie, bon fromager, produits corses, etc
– Les nombreux cafés dans lesquels se poser
– La fontaine Médicis au jardin du Luxembourg
– La place des Vosges
– Le canal Saint-Martin et ses péniches où boire des coups pas cher
– La Cité des Sciences et ses expositions toujours plus intéressantes
– Les expositions sur tout et n’importe quoi
– Les dédicaces dans les librairies de tout et n’importe qui
– Le musée des Egouts
– Le musée de l’Erotisme
– Le musée du parfum
– Le musée des Arts forains
– La Maison européenne de la Photographie
– Chaillot, et sa programmation toujours excellente
– L’Opéra Garnier et l’Opéra Bastille, pour la beauté des lieux et la programmation de référence au niveau mondial

Et tout un tas d’autres choses que j’ai probablement oublié, mais qui me manquent d’ores et déjà.

Author

Journaliste indépendant

5 Comments

  1. Paris est une ville magnifique vous avez raison. Même en y vivant on peut découvrir tellement de choses qu’on ne soupçonnait pas ! J’ai eu la chance de m’être fait offert une randonnée en Segway il y a un mois, avec un super guide qui nous a fait redécouvrir la capitale ! C’était vraiment génial, une vraie du centre et de l’histoire de Paris. Je vous le conseille vivement 🙂 https://parisoriginaltours.com/

Write A Comment

CommentLuv badge