Bolivie

Jouer au Black Jack, voir des mamas boliviennes se crêper le chignon (au sens propre), acheter une kalachnikov, manger un lama … Voici mon best-of très subjectif des choses les plus sympas à faire à La Paz pour apprendre à connaître et apprécier la ville. ...

La ville de La Paz - une vue subjective de mes deux mois de passages dans cette ville incroyable où je me suis attaché, d'où je me suis arraché, où j'ai vécu les plus beaux moments de mon voyage aux côtés d'au moins trois blogueurs et de centaines de milliers d'incroyables Boliviens ...

[caption id="attachment_2724" align="aligncenter" width="600" caption="Luna de leche - Isla del Sol, Lac Titicaca"][/caption] Mon Grand Reportage sur les cimetières des éléphants est en ligne.   C'est un reportage très dur et très violent, qui a soulevé une vive polémique sur l'article précédent quant à mon rôle, quand à la valeur d'une vie humaine, quant aux limites à ne pas franchir pour un journaliste,...

Ça s'est passé à La Paz, mi-décembre, pour le Grand Reportage sur les 'cimetières des éléphants' que je suis en train d'écrire; des lieux dans lesquels les Boliviens se rendre, demander "une suite royale" ou une "chambre rouge" - et s'y laisser mourir. Ils entrent dans une pièce où se trouve un tonneau rempli d'alcool à 96°C; un garde verrouille...

On l’a rencontré à La Paz, devant la prison de San Pedro – « l’attraction touristique la plus bizarre du monde » écrit le Lonely Planet. Et pour cause : moyennant pots-de-vin, contacts et curiosité malsaine, la prison peut se visiter comme on visite un zoo ou un musée, avec 1600 « vrais » détenus qui sont libres d’errer comme...

Les catcheuses "cholitas" s'habillent avec le costume typique des femmes aymarás : une "pollera" (jupe traditionnelle aymará), les "enaguas" (jupons), des tresses épaisses et des chapeaux melons, le tout porté par des couleurs très vives et des tissus luxueux. On trouve des femmes vêtues de cette manière un peu partout en Bolivie - c'est probablement la première chose que remarque...

C’est gratuit, et ça le restera

Ce blog de voyage est mon gagne-pain ; bloguer est une activité à temps plein. Pour m’aider à continuer à en vivre, je ne demande pas le moindre centime ; juste un petit « like » sur ma page Facebook et mon compte Twitter, pour asseoir ma crédibilité auprès des annonceurs 🙂