Livres à lire

Voici donc mes dix choix de livres à emporter dans son sac, en voyage, cet été 2015. Un subtil équilibre entre des classiques, des nouveautés, des livres qu’on a toujours eu envie de lire et qu’on a jamais pris le temps de lire, et des sagas fantastiques proches du roman pour adolescent aussi efficaces qu’un Harry Potter ou qu’un Millenium....

Difficile de prétendre comprendre ce qu’est cet Etat depuis l’extérieur. On a beau lire, discuter avec des Juifs, écouter les émissions consacrées ou les discours enflammés des pours et des contres - mais ce petit pays, qui se caractérise par la disproportion entre une négligeable importance démographique (0,01 % de la pop. mondiale) et son importance médiatique (visibilité quotidienne) ;...

Il n'y a ni début, ni fin dans ces livres. C'est plutôt le genre de beau livre comme ceux d'Olivier Föllmi sur l'Himalaya, qu'on ouvre sur un hamac, dans une chaise longue ou allongé sur son canapé, lorsqu'on a dix minutes ou une heure de libre qu'on a envie de vivre en s'envolant loin, loin, loin de l'endroit où on...

Long Cours, c'est, d'après leur édito : - "Chaque trimestre, l'esprit de découverte". - Un "besoin de recul sur notre époque, de prendre le temps d’observer le monde. De retrouver l’esprit positif des découvreurs, l’enthousiasme des grands voyageurs". - Un besoin de favoriser "la pensée, la poésie et l’imagination" au formaté, au globalisé. Mais, toutes ces phrases ne sont que des mots - Long...

Un petit post juste pour signaler la sortie (lue ici) d'un livre qui m'a l'air formidable : Le monde à Paris de Dominique Lesbros (éditions Parigramme). Je dis souvent qu'il n'y a pas besoin de faire 40.000 km pour faire de beaux et longs voyages exotiques ; et ce livre en est la parfaite illustration. Le monde entier est au coin...

[caption id="attachment_208" align="alignleft" width="200" caption=""Les Cavaliers" - Jospeh Kessel"][/caption] Lire ! Mais à quoi bon ? Pourquoi prendre le temps de lire, lorsqu'on voyage déjà ? Lire - à trop s'évader dans un territoire inconnu, on finit par s'y laisser perdre. Comme un sentiment de détresse, le sentiment de perdre ses repères et de perdre pied. C'est ça qui est bon, c'est...

C’est gratuit, et ça le restera

Ce blog de voyage est mon gagne-pain ; bloguer est une activité à temps plein. Pour m’aider à continuer à en vivre, je ne demande pas le moindre centime ; juste un petit « like » sur ma page Facebook et mon compte Twitter, pour asseoir ma crédibilité auprès des annonceurs 🙂