A l’arrivée, le chant de l’exilé

18 mai 2011 15 h 32 min
buenos aires arrivee rue

"Buenos Aires" par Gustavo Brazzalle (Flickr)

Buenos Aires.

Je la vois depuis le hublot : énorme, belle et grouillante de bus et de voitures. Des rues et des avenues sans fin, longues de plusieurs dizaines de kilomètres et déjà, l’impression d’être à la fois vivant mais perdu.

Deux ans que j’attends ce moment. Mais, depuis ce hublot ce n’est pas la joie qui domine. C’est un mélange d’excitation et d’angoisse ; le cœur serré, mais l’adrénaline à fleur de peau. J’ai peur d’échouer mais je déborde de confiance en moi ; sentiment d’invincibilité mais l’impression d’être un nouveau-né, complètement nu, brinquebalant mais inondé de puissance et de pouvoirs.

[Lire la suite ici]

36 Commentaires

  • J’adore. Merci de nous faire partager ton aventure ! On s’y croirait… et c’est très bien écrit. Bref : je te suis ;)

    • Merci beaucoup Julie, et merci encore plus pour toute la pub que tu as fait ! :) :) :) de mon côté j’ai tes stickers en poche, tu vas bientôt voir arriver les photos !

  • Grâce à Julie je lis ce premier article ! J’aime beaucoup le style d’écriture ! Et j’ai envie de suivre le reste de ton voyage, bonne continuation !

  • Content que le voyage ce soit bien passé!

    T’as eu ton permis finalement??

  • Chris, t’écris trop bien, c’est fou. tu es mon nouveau roman d’aventures. Bon déjà que d’habitude je suis pleine d’empathie pour les héros des films, j’imagine pas ce que ça va être là!!! merci de nous faire partager ces aventures!!!! c’est trop bien

  • Très joliment écrit. Tu nous immerge dans cette découverte aux émotions mélangées. Vivement la suite…

  • Jasmine

    It’s amazing what you are doing. I can actually follow your journey. I love it. Can’t wait for the next episodes!!! :)

  • Benjieming

    Heureux qui comme Ulysse
    A fait un beau voyage
    Heureux qui comme Ulysse
    A vu cent paysages
    Et puis a retrouvé
    Après maintes traversées
    Le pays des vertes années

    Par un petit matin d’été
    Quand le soleil vous chante au coeur
    Qu’elle est belle la liberté
    La liberté

    Quand on est mieux ici qu’ailleurs
    Quand un ami fait le bonheur
    Qu’elle est belle la liberté
    La liberté

    Avec le soleil et le vent
    Avec la pluie et le beau temps
    On vivait bien content
    Mon cheval ma Provence et moi
    Mon cheval ma Provence et moi

    Heureux qui comme Ulysse
    A fait un beau voyage
    Heureux qui comme Ulysse
    A vu cent paysages
    Et puis a retrouve
    Après maintes traversées
    Le pays des vertes années

    Par un joli matin d’été
    Quand le soleil vous chante au coeur
    Qu’elle est belle la liberté
    La liberté

    Quand s’en est fini des malheurs
    Quand un ami sèche vos pleurs
    Qu’elle est belle la liberté
    La liberté

    Battu le soleil et le vent
    Perdu au milieu des étangs
    On vivra bien content
    Mon cheval ma Camargue et moi
    Mon cheval ma Camargue et moi
    —————————

    Bon vent, che! En attendant tes premiers reportages…

    • ;) Je SAVAIS que tu me sortirais cette chanson Ben ! Même si je pensais plutôt à l’autre qu’à Brassens :)

      • benjieming

        en tout cas, je tiens à te l’apprendre : le blog du voyage est bloqué par la « grande muraille du web » chinois, ce qui fait que d’ici on ne peut pas y accéder sans VPN ou proxy…. Donc a prévoir quand tu passera ici!

        • benjieming

          idée 1 : créer une google map que tu actualise souvent pour te géo-localiser et que tu importe sur ton site, genre dans l’onglet à droite qui reste sur toutes les pages, pour rendre un peu plus concret tes pérégrinations pour nous autres pauvres lecteurs de bureau.

          idée 2 : crée un petit onglet de type « statut » visible tout le temps aussi et a actualiser pas forcément tout le temps, mais juste pour dire, genre : « A buenos aires, en recherche de contacts pour mon reportage sur… », etc, qu’on sache quelles sont tes occupations du moment…

        • Je prends ça pour un « compliment » ! :) Ca doit être à cause de mon truc sur la Birmanie …

  • Bonne route !

  • C’est beau, c’est bref, c’est chris ! ;)

    7 ans… on est parti avec toi pour 7 ans, c’est drôle de se dire que nous aussi, on a pris la décision de t’accompagner pour une si longue durée…

    Mais repose-toi et ne tombe pas dans le surmenage dès les premiers jours ;)

    • En fait, le repos était le principal objectif du mois de mai … Mais je commence à en avoir un peu marre de me reposer et dès la semaine prochaine alors, j’attaque le défrichage de mes deux premiers reportages !

      • Je sais que je t’en demande beaucoup mais ce serait sympa de voir ta methodo de travail avec des photos et tout, on aurait encore plus l’impression de faire les reportages a tes cotes ;)

        Et on apprendrait de ton experience… :D

        • Ok, ça marche ! Mais pour l’instant, je n’ai pas encore commencé mes reportages, il faudra attendre le mois de Juillet pour ça – quoique, l’une des pages du Carnet de Route du mois de Juin va être consacrée à « comment je prépare mes reportages ». Enfin, il faudrait déjà que j’arrive à mettre sur pied le site Internet … Mais ça vient, ça vient.

  • Aleksandr

    J’ai découvert ton projet par hasard il y un mois (enfin vu les thématiques enregistrées sur mon moteur de recherche, le hasard est un mot inapproprié…) et je dois reconnaître que ce premier carnet de route confirme toutes les bonnes impressions ressenties au départ. Vivement la suite!

  • Alors finalement t’y es ! Heureux de te lire et de te suivre, je te suis d’un oeil lointain mais plus qu’attentif, je ne doute pas que les prochains articles seront aussi passionnants que ton carnet de voyage ! Bonne route.

  • Super :)
    Comme le dit un commentaire plus haut, on se croirait dans un très bon livre (je sais de quoi je parle hein en tant que bibliothécaire quand même!!), j’adore :)
    La suite, la suite, la suite :D

    • Merci Laure ! J’espère que les prochains te plairont autant, et qu’à la fin, il y aura un beau livre au rayon « C » de ta bibliothèque !

  • Le début de ton article me rappelle mon départ pour le Mexique: je me revois dans l’aéroport de Londres attendant mon avion pour Dallas et me répétant « Mais qu’est-ce que tu fous ici, tu vas foutre ta vie en l’air si tu pars si loin! ». J’avais tellement la trouille!

    Résultat: cinq ans après j’y suis encore, mariée et maman =D

    Bonne continuation!

    • Héhéhé, mon désir secret, c’est d’arriver à trouver une femme avec qui faire des bébés sur la route, en faire un sur chaque continent et rentrer en France avec un énorme car de marmots !

  • Hey ! J’ai découvert ton blog sans grand hasard sur le facebook des carnets de traverse (mercii Julie) … bravo à toi pour ce premier article et bonne route !!

  • Je découvre également ce blog et je le trouve très sympa, je vais partager cette adresse sur facebook…. Bonne continuation Chris
    Severine Dernier billet publié : Doux Oiseaux – 69,90 €My Profile

  • Tu écris vraiment bien. Par contre le site mediareport n’est pas disponible chez moi.

Laisser un commentaire

requis

requis

facultatif


CommentLuv badge