valais suisse

Sion, capitale du Valais Suisse

Certaines personnes sont amoureuses du Japon, alors qu’elles n’ont jamais mis un doigt de pied en dehors de l’Île de France. D’autres, vouent un amour passionné aux Coréens – qu’ils approchent à travers la Pop et les Idols. Il y a ceux qui veulent parcourir les monts afghans et les déserts de Sibérie, dormir sous le ciel des steppes mongoles ; et les rêveurs d’Amazonie, de Fjords et d’aurores boréales.

Parfois, ça devient une obsession enivrante. Comme un coup de foudre, on croise le regard d’un bout de paysage dans le National Geographic ou dans un documentaire à la télé – et ça plante une petite graine dans notre tête, et ça nous fait penser sans cesse à cet endroit où l’envie d’aller devient monomanie.
J’ai eu ces « coups de foudre du voyageur assis » quatre fois ces quatre derniers mois : pour New York, pour Stockholm, pour le Makay, et pour … un bout de la Suisse.

Le Valais suisse

Avant qu’on ne me propose d’écrire un article sur le Valais, je ne connaissais rien de ce canton suisse.

J’ai cherché quelques photos. Je suis tombé sur ça :

valais suisse

valais suisse

valais suisse

valais suisse

Effet « Madeleine de Proust » immédiat. Ça m’a rappelé la Patagonie que j’ai vu, aimé, parcouru l’hiver dernier. Des paysages superbes, du vert et des glaciers : 680 rien que sur le territoire du canton ! 52 milliards de m3 de glace où planter ses pioches et ses crampons, à jouir du bleu si pur qui filtre à travers le sérac.

Des panoramas. Des pistes. Un ciel bleu électrique. Des forêts de sapins. Des chalets noirs, des cimes (47 !) culminants à plus de 4 000 m, des Saint-Bernards et des Huskies, des raclettes et des thermes, le glacier du Rhône et le lac Léman à proximité … Bam, coup de foudre.

Et puis, il y a les Suisses, et leur accent délirant.

J’ai envie d’aller faire un peu d’alpinisme avec eux. Revivre les sensations que m’ont procuré l’ascension d’un 6 000 mètres à la frontière chileno-bolivienne. Certes, il n’y a que des 4 000 mètres au Valais – mais ce sera largement suffisant pour revivre le bonheur de la montée, de la cordée, de la grimpe et de l’effort physique poussé à ses limites. Au bout de 6 000 mètres, je crachais mes poumons ; bondir de cîmes en cîmes en Suisse m’entraînera pour les futures ascension que je prévois dans le futur ! Le Mont Blanc, par exemple, est quelque chose que j’ai toujours eu envie de faire. Mais je ne suis clairement pas prêt – pour l’instant.

Je n’ai jamais vu le Valais, mais je me vois déjà au sommet de ces montagnes ; à voir ce type de paysage …

valais suisse

Par 1D110 (Flickr)

… heureux, contemplatif, comme l’homme au-dessus de la mer de nuages de Friedrich.

D’autant que ce spectacle ne sera pas éternel. Ne le sera plus. La fonte des glaciers et du pergélisol ne s’arrête pas aux frontières et la Suisse n’est pas épargnée. Je ne vous ferai pas de couplet « réchauffement climatique blablabla » mais je me dis sérieusement qu’un tel paysage à seulement 5h de train de Paris, avec le TGV Lyria. Le bus que j’avais pris de Lima pour aller en Patagonie m’avait pris 45h …

Je m’offrirai peut-être un séjour là-bas pour mon anniversaire, pendant les vacances de Février … Et si mon portefeuille survit d’ici là.

Catégories : ArticleSuisse

Chris

Journaliste indépendant

21 commentaires

fabrice · 19 décembre 2012 à 15 h 24 min

Original la Suisse!
Mais il est vrai que question montagnes, c’est assez terrible!

    Chris · 8 janvier 2013 à 9 h 35 min

    Oui ! T’y es déjà allé faire du ski ?

Vol avion · 20 décembre 2012 à 12 h 29 min

Moi aussi je suis tombé amoureuse du Japon….j’aimerais y arriver un jour ! Je rêve d’y organiser la lune de miel…

Mélissa · 25 décembre 2012 à 11 h 11 min

Il est des villes, des régions ou des pays comme des personnes… Le courant passe ou pas, même avant de les avoir rencontrés, on sait qu’on va se comprendre. 😉

ANF · 6 janvier 2013 à 12 h 55 min

Ah ça me rappelle ma période de jeunesse quand je vivais en France. J’étais à proximité de la Suisse et c’est vrai que le coin est drôlement sympa, sauf si on souhaite s’y installer car financièrement il faut pouvoir suivre.
En tout cas de bien belles photos

    Chris · 8 janvier 2013 à 9 h 36 min

    Ouais, l’idéal est de faire comme tout le monde : avoir sa maison en France et profiter de la Suisse comme d’un jardin ou d’un grand parc.

laurent @ Expatriation en Thailande · 12 janvier 2013 à 23 h 49 min

C’est justement en rêvant devant des images de contrées (pas forcément lointaines) que l’on prend goût au voyage!
Collégien je fantasmais sur les pays scandinaves et le soleil de minuit. Quelques années plus tard je les ai parcouru de long en large.
Début 2000, mon regard s’est tourné vers l’Asie, et je réside maintenant à Bangkok.
Quant à la Suisse, bin Genève est mon aéroport d’embarquement… 😉

Pascal · 17 janvier 2013 à 16 h 35 min

C’est magnifique !

La Suisse est effectivement un très beau pays. Nous sommes entourés de merveilles. Il n’est pas forcement nécessaire de faire des milliers de kms pour voyager et « voir du pays ».

Un bel exemple avec cet article. L’Europe regorge d’endroits splendides…la France aussi d’ailleurs !

globskolder · 21 janvier 2013 à 17 h 48 min

C’est un peu comme les rencontres sur Internet, on peut vraiment tomber de haut quand on decouvre certains aspects culturels deplaisants du pays qu’on admire, mais ca peut etre aussi un vrai coup de foudre.Tres belles photos en tous cas

fred · 14 février 2013 à 9 h 44 min

Bonjour,

Effectivement un tel panorama doit être à tomber par terre. Je n’ai jamais eu l’occasion de me rendre en Suisse et donc de visiter le Valais. Mais au vue des photos cela doit être un beau spectacle : lac, sapins..;etc.
Mais pas besoin d’aller si loin pour profiter de tel paysage, les Pyrénées et les Alpes bénéficient de nombreux endroits comme celui-ci!

Istanbul · 14 février 2013 à 10 h 50 min

Superbes photos, cela donne vraiment envie d’y aller! La Suisse est un endroit qui comporte de si beaux paysages. C’est vraiment qu’aimer un pays sans y avoir mis le pieds est quelque chose de spécial, mais l’imaginaire est parfois plus intéressant que le réel.

Blog Maroc · 3 mars 2013 à 15 h 53 min

Avec de si belles photos, c’est sûr que l’on ne peut qu’aimer la Suisse! Voyager dans un pays à travers sa culture ou des images, sans y mettre le pied, est un concept si extraordinaire!

Mindi · 19 mars 2013 à 19 h 56 min

Bonjour,

C’est vraiment magnifique et ultra dépaysant! J’adore ces montagnes enneigées et ces vallées verdoyantes : une véritable carte postale en somme. Je me verrai bien faire du trek et voir autant de panoramas!

Eric34 · 29 mars 2013 à 22 h 43 min

Oh il peut y avoir des inconvénients à tomber amoureux de quelque chose sans l’avoir vu :p C’est d’être déçu à l’arrivée…Ca me fait un peu penser au syndrome des japonais qui débarquent à Paris et qui tombent en dépression parce qu’ils avaient trop idéalisé la ville ! Mais mis à part ce petit détail, je suis d’accord sur le fond, la Suisse, c’est coooool ! 😉

Bodrum@Le yachting à Bodrum · 30 mars 2013 à 5 h 37 min

Je suis jamais allé en suisse mais ces photos donne vraiment envie de la visiter !! J’aimerais faire de l’alpinisme pourtant ma condition physique ne me le permettra pas 🙂

Annika · 5 avril 2013 à 16 h 11 min

Magnifiques! Je ne trouve pas d’autres mots pour décrire de si beaux paysages! Les montagnes sont vraiment majestueuses et les vallées superbes. C’est vraiment un pays qui a su préserver son environnement.

Ay · 2 mai 2013 à 7 h 26 min

Salut! J’ai vécu jusqu’à mes 20 ans en Valais sans m’apercevoir de la chance que j’avais, je redécouvre sa beauté depuis que je l’ai quitté pour aller à l’université! Si tu passes par là, fais-moi signe, je serais ravie de partager une raclette et un verre de vin avec toi 🙂 bonne continuation

Christophe@LesVadrouilleurs · 6 mai 2014 à 6 h 31 min

De bien belles photos qui donnent effectivement envie d’aller visiter cette région … personnellement j’ai découvert un peu ce pays au travers d’une croisière sur le lac Léman côté Suisse : de Lausanne au château de Chillon en passant par le Lavaux et ses vignobles en terrasse, c’est absolument magnifique et je recommande …

Sarah - Say Meow · 9 décembre 2015 à 12 h 11 min

Ça fait plaisir un article comme ça, sachant que je suis une Suissesse. J’ai eu le même « coup de foudre » pour la Norvège et je n’ai pas été déçue.

Le valais est une très belle région, surtout dans les montagnes. N’hésite pas à me contacter si tu passes dans le coins 🙂

Les réseaux sociaux et nous · 24 février 2013 à 18 h 12 min

[…] mais je vais essayer mon mieux et excusez-moi si je fais des fautes. Alors, je viens de lire un article qui s’appelle <<Tomber amoureux d’un endroit/ d’une culture/ d’un pays sans jamais y […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *